Je lave ma voiture sans eau

Le lavage des voitures représente 6% de la consommation moyenne d’eau potable en France. Une consommation qu’il est pourtant facile de diminuer… Zoom sur le lavage sans eau qui séduit les professionnels de l’automobile depuis quelques années déjà !

Rédigé par Consoglobe, le 7 Aug 2019, à 18 h 40 min

L’eau est une ressource qui commence de plus en plus a se faire rare. Les périodes de sécheresse se multiplient et certaines régions doivent souvent restreindre leur consommation en période estivale. Dans cette situation, difficile de continuer à faire couler de l’eau pour nettoyer son véhicule… D’autant plus qu’il existe des produits qui permettent de s’en passer et de laver sa voiture sans eau.

Pourquoi laver sa voiture sans eau ?

Le nettoyage sans eau a transformé le lavage auto traditionnel en une opération simple, rapide, économique et écologique.

lavage sans eau

Une manière très peu économe de laver sa voiture © muratart

Il consiste à utiliser un produit d’entretien dédié et un chiffon doux (idéalement microfibre) à la place de l’eau.

Résultat : des dizaines (voir centaines) de litres d’eau économisées, pas d’eau souillée de métaux lourds et de produits chimiques à épurer, et en plus pas besoin d’ « appareils nettoyeurs » gourmands en énergie !

Il faudra compter une dizaine d’euros pour un flacon dont la quantité permet d’effectuer 3 ou 4 lavages, rien à voir avec un passage aux rouleaux ou au nettoyeur haute pression ! Et en plus, on peut effectuer cette opération partout, même dans la rue où le nettoyage classique des véhicules (avec lessive et eau)  est évidemment interdit.

Lavage sans eau – Guide d’utilisation

Bien sûr, inutile d’attendre des miracles sur un véhicule couvert de boue ! Toutefois, en plus de laver, ces produits de nettoyage à sec contiennent de la cire qui protège et fait briller la peinture et empêche la crasse de s’accrocher à la carrosserie : plus on lave sans eau régulièrement, plus le lavage en est facilité.

Il suffit de pulvériser le produit sur l’ensemble de la carrosserie froide, de laisser agir pour qu’il détrempe et absorbe la saleté, puis d’essuyer avec un chiffon microfibre et le tour est joué !

Lavage des voitures – Le saviez-vous ?

  • Chaque année, pour laver les quelques 30 millions de voitures en circulation en France, 35 millions de m3 d’eau sont consommés, soit autant que ce que contient le lac Majeur entre l’Italie et la Suisse.
  • Un nettoyage à la main consomme jusqu’ à 500 litres d’eau par voiture. De plus, laver sa voiture chez soi laisse l’eau s’écouler dans le sol ou le caniveau, ce qui est illégal car les « eaux résiduelles » doivent légalement être traitées par une station d’épuration. Ce mode de lavage est pourtant pratiqué par la moitié des automobilistes.
  •  Dans une machine de lavage automatique à rouleaux, il faut 200 litres d’eau et dans une station de lavage à jets sous pression, il faut 50 à 60 litres d’eau.
  • Quand on lave des voitures, l’eau résiduelle contient « des hydrocarbures, des phosphates, ainsi que des polluants mécaniques » qu’il est nécessaire d’épurer.

La résolution : le lavage voiture sans eau

Évitez de laver votre voiture à la main chez vous, excepté si vous possédez :

  • des produits biodégradables et sans aérosols qui lavent la voiture sans besoin de rinçage donc d’eau. À usages multiples ou spécifiques, dotés de propriétés anti-statiques, ils lavent aussi bien la carrosserie que les  chromes, plastiques et vitres. Privilégiez ceux disposant de l’écolabel européen comme ceux de la marque Sineo. Ce label officiel garantie un impact environnemental réduit du produit, de sa fabrication à sa fin de vie.
  •  un récupérateur d’eau de pluie. Une surface de toit de 100 m2 reçoit 65 m3 d’eau de pluie par an à Paris, 75 à Brest et 80 à Nice. Cette solution économe en eau est toutefois moins écologique que la première car se pose toujours la problématique de vos eaux résiduelles.

Les trucs en plus

Si vous ne disposez pas encore ou plus de produits biodégradables pour laver votre voiture sans eau, vous pouvez également profiter d’un trajet utilitaire (domicile/bureau, domicile/course ou autre…) pour laver votre voiture en station.

C’est toujours mieux qu’un lavage à domicile avec eau car les stations disposent de bassins de récupération et de décantation qui récupèrent les produits détergents ou polluants (hydrocarbures, phosphates, peintures, solvants, résidus métalliques…).

Les plus chanceux  pourront se rendre à des stations  spécifiques de lavage sans eau qui existent depuis 2005. À la clé : une économie de 100 à 200 litres d’eau par voiture, avec plusieurs entreprises spécialisées : Cosmeticar, Sineo, NettyCars, Écolave, wash&check…

Certaines peuvent même intervenir directement chez le particulier, à domicile ou sur son lieu de travail.

Illustration bannière : Laver sa voiture de manière écologique – © REDPIXEL.PL
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis