Idée reçue : ne pas laver sa voiture pollue moins

Constamment exposée aux intempéries et à la pollution, un véhicule se salit très rapidement. Qu’on aime sa voiture rutilante ou qu’on s’en fiche, il faut portant la laver régulièrement. On vous dit pourquoi…

Rédigé par Consoglobe, le 11 Nov 2019, à 18 h 00 min

Pour laver nos près de 40 millions de véhicules, on utilise 6 % de notre eau potable ! Et beaucoup de personnes sont sensibilisées aux inconvénients du lavage des voitures … au point que certains se disent : « en lavant moins ma voiture, je pollue moins ». Logique non ? Eh bien, ils font … fausse route.

Laver sa voiture pour moins polluer

Tout d’abord, il faut reconnaître que laver sa voiture c’est vrai, peut ne pas être écologique du fait de la consommation d’eau, car il faut en moyenne :

  • 50 à 60 litres d’eau dans une station de lavage à haute pression
  • 100 à 400 litres d’eau pour une station de lavage à rouleaux
  • 400 à 600 litres d’eau pour un lavage de voiture à domicile (l’équivalent de 3 ou 4 bons bains)
laver sa voiture

Le lavage au rouleau n’est pas économe en eau © Nadezda Murmakova

On pourrait alors penser que le mieux est somme toute de ne pas nettoyer sa voiture… pour ne pas peser sur la ressource.

Une voiture sale pollue

Et bien non car une voiture accumule, sur la carrosserie, dans les jantes, tout un tas de polluants qui à chaque fois qu’il pleut vont ruisseler et polluer, partout où elle passe.

Par mauvais temps, votre voiture sale va donc disséminer dans la nature des polluants chimiques ou organiques : fer, nickel, bore, manganèse, plomb, résidus d’hydrocarbures, etc., qui finiront par ruisseler et rejoindre les nappes phréatiques.

Il vaut donc mieux nettoyer votre voiture pour que ces polluants soient canalisés et ne finissent pas dans les bas côtés et dans la nature.

laver sa voiture

Une voiture sale participe à la pollution des sols © cgdeaw

Il paraît qu’un Français sur deux lave encore sa voiture « à la main et à l’eau ». Sans doute parce qu’ils ignorent que c’est interdit par l’article L 35-8 du code de la santé publique et par l’article 22 de la loi sur l’eau de 1992…

Le must : le lavage sans eau avec des produits naturels biodégradables

Ceci dit, aujourd’hui, il existe des produits nettoyants pour voiture, sans eau et tout à fait écologiques, à base de produits naturels.

  • Des produits « 3 en 1 » qui nettoient, lustrent et protègent la carrosserie.
  • Mais également des produits qui sont naturels et 100 % biodégradables à base d’huiles essentielles. Notamment de thym, de camomille, de citron, de pin, etc.
  • Des produits qui servent aussi pour nettoyer les plastiques, les chromes ou les vitres

Alors, ne laissez-pas trop votre voiture s’encrasser. Privilégiez les méthodes pour « nettoyer à sec » si vous tenez à faire le travail vous-même !

Article republié
Illustration bannière : Laver sa voiture : enfant lavant une vieille voiture © pictoplay
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




8 commentaires Donnez votre avis
  1. Sujet sympa et article qui pose des questions intéressantes. Donc déjà merci pour ça. Par contre J’aurais trois commentaires:

    1) J’ai souvent entendu qu’un voiture sale (très sale) était moins aérodynamique (les aspérités créant une existence à l’air) – mythe ou réalité, réel impact ou impact négligeable, il serait intéressant de savoir si cela doit être pris en compte.

    2) 400-600 litres pour laver sa voiture chez soi? Vous le faites à la lance à incendie ou au Canadair? Personnellement quand je lave ma voiture moi même, chez moi (hors arrêté préfectoral) j’utilise en général plutôt 60 litres…30 litres au nettoyeur haute pression pour enlever le plus gros (OK il faut en avoir un), 30 litres d’eau de pluie, une éponge et une microfibre, aucun produit, et ma bagnole est propre et brillante. Je ne dirai pas comme neuve, il ne faut pas pousser, les jantes notamment ne sont pas nickel, mais quand même. Le produit le plus écolo, c’est celui que l’on utilise pas 🙂 Donc je pense que le bon bon sens fait un peu défaut ici.

    3) Mon troisième commentaire est d’ordre légal: j’aimerai beaucoup avoir l’avis d’un jusriste/avocat averti sur la partie « c’est interdit par l’article L 35-8 du code de la santé publique et par l’article 22 de la loi sur l’eau de 1992… ». Ca n’est pas la lecture que j’en fait. A tout le moins, et tant qu’on ne me montre pas de juris prudence, je vois un paquet d’élément qui infirme cette conclusion – je pourrais me tromper, mais quand on me l’affirme tel quel, je n’y crois pas 😉

    Enfin tout ça c’est pour le débat mais je trouve (je me répète) intéressant d’avoir abordé le sujet!

  2. Bonjour, article intéressant. Auriez-vous des références de produits sans eau, svp?

  3. Ouin, mais les saletés de la voiture ne disparaissent pas par enchantement quand on les lave. Peut-être elles pollueront moins les endroits ou elles seraient tombées autrement mais pollueront là où l’eau salle ira…

  4. En découvrant ci dessus la loi de 1992 interdisant de laver soi-même sa voiture, je constate que les autorités on une nouvelle fois utilisé des arguments pseudo-écologiques afin de faire du fric. Imposer de payer les services des professionnels du lavage, c’est de la vente forcée. Ce qui est aussi puni par la loi.

    • Exacte : le trajet pour aller à la sation de lavage, c’est à pédales qu’on alimente la voiture ?
      L’Etat est vraiment noc !
      Môaaa je suis à la campagne : un bon seau d’eau chaude, du bon produit, une bonne éponge, et z’y vas tout le samedi aprèm ! y’a rien d’ mieux que le lavage à la main. On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Le Karcher, s’il nettoie bien les poussières, mais pour le goudron et les traces noirs des freins sur les jantes, on fait comment « Monsieur-Loi-de-l’Etat » ?
      Ces politicards qui nous pondent ce genre de lois débiles, je parie 50 litres d’eau, que leurs limousines sont lavées à la main par le personnel ad-hoc 😉

    • La loi date de 1992. La prise conscience de l’importance de notre impacte écologique n’est que récente. Votre argument n’est donc pas justifié. Chacun sait par contre que laver une voiture soi même et ce depuis la nuit des temps consomme énormément d’eau.Eau qui risque de faire défaut dans peu de temps y compris en Europe.

  5. Simpa cet article merci
    Intéressant aussi le com de maxoune

  6. Merci du conseil : j’ai essayé vos nettoyants sans eau pour ma voiture (je suis dans le gard, et on peut pas utiliser le tuyau d’eau dans la commune) ça marche super bien – je vais sans doute commander les autres pour désodoriser la voiture etc
    Max

Moi aussi je donne mon avis