Voitures écologiques, les révélations du Mondial de l’auto 2014

Rédigé par Planète Verte, le 15 Oct 2014, à 17 h 06 min

Le Mondial de Paris réserve une fois de plus de belles sensations avec toujours plus de nouveaux véhicules hybrides et électriques. Alors que l’état a annoncé récemment le renforcement du dispositif de soutien à l’achat des véhicules électriques avec un « superbonus écologique » pouvant aller jusqu’à 10.000 euros, voici quelques modèles qui pourraient bien vous faire craquer !

Les voitures écologiques à votre disposition

Les véhicules écologiques, hybrides, GPL ou électriques, vont avoir de plus en plus d’attrait, notamment grâce au super-bonus annoncé il y a quelques jours :

Le super-bonus tueur de diesel vaut 10 000 €Le super-bonus tueur de diesel vaut 10 000 €

Sans compter que vous pourrez tester la plupart des modèles dans le Hall 2.1 du Mondial, et ce jusqu’au 19 octobre prochain.

CourbC-Zen électrique : l’outsider made in France

Voitures écologiques: © COURB

Crédit photo : © COURB

Seule voiture électrique à être labellisée « Origine France Garantie », son design s’inspire des Buggy. LaCourbC-Zen est construite sur une structure 100 % aluminium ce qui lui permet de peser seulement 650 kg.

La batterie lithium-ion de cette voiture a une capacité de 12,1 kWh, soit une autonomie de 120 km en cycle standard européen. Elle dispose d’une vitesse de pointe de 110 km/h et d’un avantage de « poids » pour circuler en ville sans polluer. A découvrir.

Volkswagen en force sur le mondial avec la e-Golf et la GTE

Voitures écologiques : © VolksWagen

Crédit photo : © VolksWagen

La Volkswagen e-Golf Électrique, la version électrique de la Golf et la rivale de la Nissan LEAF, est une citadine électrique ayant une batterie lithium-ion d’une capacité de 24,2 kWh et autorisant une autonomie comprise entre 130 et 190 km. La vitesse de pointe est de 140 km/h. Une des particularités de la e-Golf est qu’elle bénéficie d’un système de récupération d’énergie au freinage qui permet de recharger la batterie en cours de route.

Le constructeur allemand présente également sur le Mondial la nouvelle Golf GTE qui est le premier véhicule hybride rechargeable de la marque. Elle permet de rouler en mode 100 % électrique sur une distance d’environ 50km, et ce jusqu’à 130 km/h.

208 HYbrid Air 2L : la voiture écologique vue par Peugeot

Voitures écologiques: © Peugeot

Crédit photo : © Peugeot

On ne présente plus la citadine Peugeot Ion Électrique, fruit d’une collaboration entre PSA et le constructeur japonais Mitsubishi qui électrise cette année encore le Mondial de Paris. Mais le constructeur attire surtout les caméras avec son démonstrateur technologique baptisé “208 HYbrid Air 2L”.

Ce prototype permettra de répondre au projet gouvernemental d’une voiture ne consommant que 2,0 l/100km à un coût abordable à l’horizon 2020. Il a été réalisé en collaboration avec les partenaires de la Plate-Forme Automobile que sont Faurecia, Michelin, Plastic Omnium et Valeo.Grâce à l’utilisation d’aluminium et de matériaux composites, Peugeot réussit la prouesse de proposer un véhicule ne dépassant pas les 860 kg au total. Un modèle qui ne manque pas d’air… !

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




6 commentaires Donnez votre avis
  1. une aide de 10 000 euros c’est bien… pour quelques milliers de véhicules ça va , mais lorsque il faudra subventionner plusieurs dizaines voire centaines de milliers de véhicules

  2. La voiture électrique, il faut bien en recharger les batteries : soit par le moteur thermique à essence ou diesel, pour une hybride, et dans ces conditions, je n’en vois pas l’intérêt, soit sur le secteur,et dans ces conditions, on utilise les centrales électriques traditionnelles. Ça n’est vraiment intéressant, que lorsqu’on récupère de l’énergie au freinage, pour la réinjecter, ensuite à l’accélération. C’est le cas, à l’heure actuelle, pour les voitures de F1. Comme quoi, les courses automobiles, ne sont pas tout à fait inutiles, ce sont les laboratoires pour les voiturs de demain !
    On parle beaucoup de la batterie Li-ion, mais, à ma connaissance, on ne trouve guère du lithium, en abondance, que dans le désert de l’Atacama, en Amérique du Sud. Est-ce un grand changement avec la localisation, dans certains pays, du pétrole et du gaz naturel ?
    Les partisans de la voiture à hydrogène, savent-ils comment obtient-on, industriellement, de l’hydrogène ? (Réponse dans mes précédents courriers).
    Et pour terminer : évidemment, quelle est la source des différentes subventions pour favoriser telle ou telle orientation énergétique : le contribuable, bien sûr, et tout est affaire de lobbying !

  3. Je crois à la voiture électrique si celle-ci est rechargée par du solaire.

    A la maison, le toit de son garage peut stocker de l’énergie toute la journée pour recharger la voiture la nuit.
    Et partout ou l’on va, on pourrait recharger avec une borne solaire qui existerait partout: suffit de recouvrir les parking en y mettant des toits solaires. A l’exemple des « supercharger » de tesla (aller voir sur leur site).
    Ou même, des charges sans contact sur tous les parkings. Suffit de se garer, et hop ça charge un petit peu out le temps, lentement.
    ça + la voiture automatique (google car & co) + des voitures communicantes entre elles (attention 3 voitures devant il y a un freinage d’urgence).. etc.. Et voilà on est dans le futur ou tout se passe fluide et en douceur..sans trop polluer et sans s’énerver.

  4. D’accord avec Pitchounette, c’est un piège à cons. Il n’y aura rien d’écologique là-dedans tant que les centrales nucléaires existeront.
    Et le gpl c’est encore un produit du pétrole. Rien de renouvelable…
    Oui la voiture à air comprimé, oui avec hydrogène…. A quand des infos sur le sujet?

  5. Une fois qu’ils auront équipé un grand nombre d’automobilistes en voiture électrique (comme le diesel !), ils diront « ben si on ferme les centrales électriques, comment fonctionnera votre voiture ? »… parce qu’il ne faut pas oublier que la voiture fonctionne au nucléaire !!! Et toutes les batteries, on les recycle comment ? Encore un beau piège à con payé par le contribuable (ben oui, les primes et autres « super bonus » ça vient d’où ? et ça coûte combien ?)

Moi aussi je donne mon avis