Paris, prochain village des initatives Alternatiba, les 26-27 septembre

Rédigé par Camille Peschet, le 10 Sep 2015, à 8 h 00 min

Paris accueillera les 26-27 septembre, en amont des négociations climatiques de la COP21, en novembre-décembre, le prochain « village des initiatives » Alternatiba, ce collectif des initiatives locales pour lutter contre les changements climatiques. Retour sur un mouvement qui a surpris par son ampleur et sa capacité à mobiliser.

Le village des initiatives Alternatiba : un long chemin depuis Bayonne

Le 6 octobre 2013 se tenait à Bayonne le premier « village des initiatives » Alternatiba sous l’impulsion du mouvement altermondialiste Bizi, qui signifie « vivre » en basque. Le but, explique Txetx Etcheverry, cofondateur de Bizi : « interpeller les dirigeants sur les conséquences dramatiques de l’inaction face à l’urgence climatique » et « appeler les populations à mettre en place leurs propres solutions sans attendre qu’elles viennent d’en haut ».

Ainsi, dans une ambiance festive et sans voiture étaient regroupées par « quartiers » thématiques les alternatives qui existent au changement climatique, afin de montrer que « non seulement des solutions au dérèglement climatique existent, mais qu’en plus, elles construisent une société et une vie plus humaine, plus juste, plus solidaire, plus conviviale, bref plus désirable ». Le slogan pour ce premier village était : « changeons le système, pas le climat ».

La naissance de « 10, 100, 1000 Alternatibas »

Suite à ce premier succès, Christiane Hessel, la veuve de Stéphane Hessel, parrain du premier village Alternatiba, appelle à lancer « 10, 100, 1000 Alternatibas » afin de faire connaître les initiatives locales qui existent partout en France. Cet appel est entendu en France, mais aussi au-delà avec la naissance de 80 villages des initiatives Alternatiba dont plusieurs en Allemagne, en Angleterre, en Tunisie ou encore à Bilbao.

alternatiba village des initiatives

Une préparation longue et une méthode spécifique

« La naissance d’un village est un processus qui se construit sur plusieurs mois », nous explique un membre d’Alternatiba Île-de-France. Avec tout d’abord la constitution d’un groupe local suite à la volonté de plusieurs bénévoles qui travaillent à recenser les initiatives locales, à communiquer sur la démarche de création d’un groupe Alternatiba afin de réunir autour d’eux un collectif citoyen engagé dans Alternatiba et des organisations participantes.

Suite à cela  la date pour « un village des initiatives » est rapidement fixée. Se tiennent ensuite des réunions régulières où sont établis les différents groupes thématiques, qui représenteront les quartiers du village, l’organisation des stands, le financement de l’événement.

Un processus de décision spécifique à Alternatiba

Alternatiba étant un collectif et non une association, il n’y a pas de président et les décisions sont prises au consentement en s’appuyant sur les méthodes inspirées du mouvement de la non-violence. Avec la volonté que chacun « puisse donner son avis même si il n’a pas l’expérience du mouvement ». Chaque groupe est indépendant dans son fonctionnement, dans l’organisation du village. Il doit cependant signer une charte s’engageant à ne pas faire la promotion des « fausses solutions » : nucléaire, gaz de schiste, OGM…

Alternatiba : les initiatives en action

Le principe des villages des initiatives est de créer une ambiance festive ou chacun peut découvrir  grâce aux différentes animations les initiatives qui existent près de chez lui. Avec la volonté « de faire émerger et former une nouvelle génération de militant pour peser d’avantage dans le balancier, d’engager les gens dans un processus, de manière profonde et permanente bien au-delà de la COP21 de décembre ».

A Paris, 50 000 personnes attendues pour l’arrivée du Tour Alternatiba

A Paris, sur la Place de la République, ce sont pas moins de 50.000 personnes qui sont attendues pour le village des initiatives qui verra l’arrivée du tour Alternatiba : un parcours de 5.600 kilomètres débuté à Bayonne le 5 juin 2015 avec 187 étapes où des volontaires se sont relayés pour effectuer une partie du parcours avec un vélo quatre places afin de « faire connaître et grandir toutes les alternatives qui sont déjà à notre portée ».

Des organisations oeuvrant dans des domaines multiples

Ce seront également 300 organisations qui seront présentes les 26 et 27 septembre prochains proposant des alternatives dans des domaines variés, comme :

  • La lutte contre les déchets avec la mise en place d’une zone de gratuité par co-recyclage et La Boutique Sans Argent où chacun pourra amener un objet dont il n’a plus l’utilité, mais qui peut servir à d’autres et, à l’inverse trouver des objets qui lui sont utiles.
  • Le développement des énergies renouvelables grâce à l’investissement citoyen avec la présence d’Enercoop, fournisseur d’électricité 100 % renouvelable, qui alimentera le village des initiatives et proposera au citoyen de fournir de l’énergie.
  • La lutte contre le gaspillage alimentaire avec une disco soupe où le repas sera cuisiné grâce aux invendus des magasins alimentaires ou des marchés.
  • La réduction du transport individuel avec la possibilité de tester l’application de covoiturage Microstop qui permet de trouver des conducteurs faisant les mêmes petits trajets.

S’ajouteront à l’ensemble de ces initiatives la piétonisation de la place de la République et des rues aux alentours, la tenue de débats, la projection de films sur le changement climatique et des moments festifs avec un concert le samedi soir et un bal populaire le dimanche. Le tout afin de montrer que « la société post-carbone que nous voulons construire sera heureuse et conviviale, festive et solidaire ».

Tous les détails pratiques peuvent être trouvés sur le site de l’initiative.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Portée par un cadre familial m'ayant sensibilisée à une consommation responsable et en faveur d'une production énergétique renouvelable, je me suis...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Juste pour info, je sais bien que Paris est le centre du monde, mais le prochain village Alternatiba, c’est à Limoges, et c’est dans 2 jours, le 13 septembre… 😉
    https://alternatiba.eu/limousin/

Moi aussi je donne mon avis