Un astéroïde met les astronomes du monde entier sur le qui-vive

Il n’y aura aucun risque de collision entre la Terre et cet astéroïde, mais ce 12 octobre 2017, des astronomes à travers le monde sont en liaison permanente, en guise de répétition.

Rédigé par Anton Kunin, le 11 Oct 2017, à 10 h 20 min

La dernière entrée d’un astéroïde dans l’atmosphère de la Terre date de février 2013 : à l’époque, les astronomes n’ont pas pu le repérer à l’avance et donner l’alerte. Quatre ans après, ils tirent des leçons des erreurs du passé et profitent du passage d’un nouvel astéroïde pour mettre la coopération internationale à l’épreuve, avec pour seul objectif la sécurité de l’humanité.

Les astronomes du monde entier s’unissent pour éviter le pire

Ce 12 octobre 2017 à 7h41 heure française, un astéroïde va frôler notre planète. De la taille d’une grande maison, cet objet céleste découvert en 2012 et nommé “2012 TC4” volera à 44.000 kilomètres au-dessus de nos têtes. Sa vitesse : 14 kilomètres par seconde. Autant dire que si jamais sa trajectoire était différente, une collision avec la Terre ferait des dégâts très importants.

Lire aussi : Le projet fou de la Nasa : dévier un astéroïde

C’est d’ailleurs ce qui a failli arriver en février 2013, lorsqu’un astéroïde de 60 mètres de diamètre a pénétré dans l’atmosphère de notre planète. Fort heureusement, il a brûlé dans les toutes dernières secondes de sa chute, au-dessus de la ville russe de Tcheliabinsk. Cet événement a poussé les astronomes du monde entier à unir leurs efforts pour mettre en commun les résultats de leurs observations et prévenir une éventuelle collision à l’avenir.

Une dizaine d’observatoires à travers le monde suivent le TC4

Une dizaine d’observatoires, universités et laboratoires à travers le monde sont en train de suivre le tracé de 2012 TC4. L’exercice est coordonné par l’Université du Maryland (États-Unis), avec la participation notamment de la Nasa et de l’Agence spatiale européenne (ESA).

Lire aussi : La Terre vue des satellites

2012 TC4 mesure entre 10 et 30 mètres de diamètre, une fourchette qui s’explique par le fait que cet astéroïde a été peu observé. Selon les astronomes, Il tourne autour du Soleil en 609 jours. Son prochain passage près de la Terre devrait avoir lieu en 2050, sans danger lui aussi. La “rencontre” d’après, prévue en 2079, risque quant à elle d’être moins inoffensive : il y aurait une chance sur 750 qu’une collision se produise. Pour cette raison, 2012 TC4 est actuellement considéré comme le 13e objet céleste le plus dangereux.

Illustration bannière : astéroïde – © Alexyz3d
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis