Tropicana : de nouvelles bouteilles plus chères et en plastique agacent les consommateurs

Le géant américain PepsiCo a décidé de remplacer les briques en carton de ses jus de fruit Tropicana par des bouteilles en plastique… plus petites et vendues plus chères. Des consommateurs appellent au boycott.

Rédigé par Paul Malo, le 20 Jun 2019, à 10 h 15 min

PepsiCo remplace les briques en carton de ses jus de fruits par des bouteilles en plastique plus petites. Vraie bourde ou fausse bonne idée ? Les consommateurs grognent et appellent au boycott.

Moins de contenance et plus chères

Sans doute faut-il être aussi important que PepsiCo pour oser faire une chose pareille… En effet, le géant américain a décidé de remplacer les briques en carton de ses jus de fruit Tropicana par des bouteilles en plastique(1). L’argument surprend : les clients préfèrent voir le produit, adieu donc aux briques en carton. Ne coûteraient-elles tout simplement pas moins cher à produire ?

Mais au passage, PepsiCo a aussi légèrement diminué la contenance de ses bouteilles, passant de 1 litre à 0,90 litre. En même temps, le prix de vente, lui, a augmenté. S’agit-il du prix de vente conseillé par le fabricant ou de celui pratiqué en point de vente ? Mystère. Cherchez l’erreur, il n’en fallait pas plus pour irriter les consommateurs de jus de fruits frais. Certains n’hésitent pas à appeler au boycott sur les réseaux sociaux.

Le plastique plus facile (moins cher) à recycler que le carton Tetra Pak

Si le service consommateur de PepsiCo souligne que la qualité et le goût de ses jus sont identiques à ce qu’ils étaient dans les briques, sur les réseaux sociaux, les clients ne se privent pas de protester contre le fait de payer plus pour boire moins.

PepsiCo affirme que ses bouteilles sont fabriquées à partir de 50 % de PET (polytéréphtalate d’éthylène recyclé) et qu’elles sont 100 % recyclables. À condition de les mettre dans le bon bac, bien sûr…

Un rayon de produits de la marque Tropicana © Niloo Shutterstock

À terme, la société américaine dit vouloir utiliser 100 % de plastique recyclé dans l’ensemble de la gamme principale de 900 ml. Mais d’ici à 2025… Pourquoi si lentement ?

En revanche, il est vrai que les nouvelles bouteilles en plastique sont sans doute non seulement moins onéreuses à produire mais aussi plus simples à recycler. En effet, l’intérieur des briques en carton de type Tetra Pak contient du PolyAl,  du plastique associé à de l’aluminium. Leur recyclage suppose donc de séparer la fibre de carton du PolyAl.

Mais alors que tout le monde veut sortir du tout plastique, que les pays du G20 viennent de « s’accorder » pour réduire les déchets plastiques en milieu marin, cette décision s’inscrit carrément à contre-courant (du bon sens)… Comme toujours la solution pour réduire ses déchets et faire des économies : le fait maison ; alors on ressort le presse-agrumes et on prépare son jus d’oranges soi-même !

Illustration bannière : Femme examinant une bouteille de jus de fruit dans un supermarché – © wavebreakmedia
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Tant que les consommateurs achèteront tous ces emballages débiles, la terre ne s’en portera pas mieux du tout !!!!! mais le plus beau c’est que même les océans sont envahis par cette pollution plastique, que l’homme en mange même en mangeant des crevettes et du poisson, que cette pollution n’est plus contrôlable et que le genre humain se tue lui même, on laisse les producteurs de ces montagne de déchets en fabriquer encore plus !!!!! c’est bien ce que je dis sans arrêt : le genre humain est vraiment devenu débile au plus haut point de son histoire, et ça va de pire en pire !!!!!!

Moi aussi je donne mon avis