Tourisme : le top 10 des endroits à ne pas visiter en 2018

Le Fodor’s Travel Guide a publié une liste de lieux à éviter. Les critères sont nombreux : tourisme de masse, pollution, criminalité, racisme, etc…

Rédigé par Audrey Lallement, le 1 Jan 2018, à 14 h 10 min

Si vous comptez partir bientôt en voyage mais n’avez pas encore choisi votre destination, cette liste des endroits à ne pas visiter va sûrement vous être utile.

Des endroits trop beaux pour être visités

En général, les guides touristiques conseillent à leur lecteurs les lieux incontournables à visiter pendant les vacances. Le Fodor’s Travel Guide propose à ses lecteurs une liste de lieux à éviter, parce que « Parfois il faut savoir dire non à ce que l’on aime ».

Premier endroit classé en tête de ce top 10 : les Galapagos. Un archipel de l’Équateur situé dans l’Est de l’océan Pacifique, qui abrite des espèces endémiques et une faune exceptionnelle. Son parc national et sa réserve marine sont classés au patrimoine mondiale de l’Unesco. Un site unique avec un écosystème fragile qu’il convient de préserver, notamment en limitant le tourisme.

Les Galapagos © Kimberly Shavender

Deux villes européennes sur le podium

Trois sites se partagent la deuxième place : Venise, le Machu Picchu et Amsterdam. Pour le guide américain qui appelle Venise le « Disneyland de la mer », les habitants des deux villes européennes ont juste besoin de calme et de répit. Concernant le Machu Picchu, le nombre de touristes est tellement important que le gouvernement péruvien a dû limiter la durée des visites et imposer un guide.

En troisième place arrive le Taj Mahal. Victime de la pollution, le plus célèbre des mausolées indiens a perdu de sa superbe. Afin de retrouver sa couleur blanche d’origine, ce bijou de l’art indo-islamique sera recouvert d’échafaudages en 2018. Au programme : un bain de boue pour lui enlever ses impuretés liées à la pollution.

Lire aussi : Les 5 pays les plus dangereux et les 5 plus paisibles

Pollution, nettoyage ethnique, racisme, taux de criminalité élevé…

Vient ensuite le Phang Nga Park, en Thaïlande, où le tourisme a pollué le récif corallien, notamment en y jetant du plastique.

Malgré la beauté de ses paysages avec ses temples recouverts d’or, le Myanmar occupe la cinquième place des endroits à éviter. La raison ? Le nettoyage ethnique des Rohingyas, une minorité ethnique musulmane.

bagan, site touristiques à éviter

La plaine des temples de Bagan au Myanmar (Birmanie) © lkunl

Les cinq autres sites qui figurent sur ce triste palmarès sont le mont Everest, victime du réchauffement climatique et devenu trop dangereux à franchir, le Missouri, en raison de discriminations raciales, le Honduras, avec un taux de criminalité particulièrement élevé, la Grande Muraille de Chine, recouverte de graffitis, Pékin trop polluée. Et pour finir, Cuba, où les touristes américains sont « persona non grata ».

Illustration bannière : Machu Picchu au Pérou – © spacaj
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis