Encore une tortue secourue avec l’estomac plein de plastique

En plus d’être une espèce en danger, les tortues vertes sont également victimes des déchets plastique qui polluent les océans et qu’elles confondent avec leur nourriture naturelle.

Rédigé par Paul Malo, le 29 Jan 2020, à 11 h 35 min

Peu à peu, la pollution plastique étouffe les océans, et tue peu à peu les espèces, quelles qu’elles soient. Une tortue verte vient hélas de le prouver encore une fois.

L’estomac empli de plastique

C’est une tortue verte, une Chelonia mydas, qui a été prise au piège du filet d’un pêcheur de San Clemente del Tuyú, sur la côte Atlantique de l’Argentine. Heureusement, ce pêcheur avait été formé par la Mundo Marino Foundation à sauver les reptiles marins ainsi pris dans les filets. Mais c’est quand il l’a amenée au centre de secours de San Clemente que les vétérinaires ont réalisé que l’animal souffrait de problèmes de santé.


Au bout de quelques jours après son arrivée au centre, l’animal a commencé à évacuer des déchets plastiques et autres fragments de sacs en nylon. Comme trop souvent, hélas, comme l’ont prouvé les rayons X, l’animal a confondu ces déchets plastiques avec sa nourriture naturelle, herbes de mers et autres méduses… Son estomac était empli de plastique.

Une accumulation de déchets humains dans l’estomac de la tortue

« Nous avons donc entamé un traitement pour favoriser ses mouvements digestifs pour éliminer ce que nous avons observé aux rayons X, a expliqué dans un communiqué Ignacio Peña, vétérinaire de la Mundo Marino Foundation. En tout, la tortue a rejeté 13 grammes de déchets, et elle se remet désormais. C’est le troisième cas ramené cette année à la fondation. »

« En sus de cela, l’accumulation de plastique peut générer une grande quantité de gaz, a expliqué Karina Álvarez, biologiste et conservatrice auprès de la fondation. Cela affecte leur capacité à plonger et s’immerger, à se nourrir et à trouver des températures leur correspondant plus. »

La vidéo choquante d’une tortue à qui on enlève une paille en plastique

Entre la destruction de leurs oeufs et la chasse des adultes, les tortues vertes sont considérées comme une espèce en danger par l’Union internationale pour la conservation de la nature. Elles finissent également souvent prisonnières des filets de pêche. La pollution plastique des océans vient encore aggraver la situation.

Illustration bannière : Une tortue verte sauvée d’un filet de pêche a l’estomac rempli de déchets © Romolo Tavani
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis