Strasbourg, capitale de la bicyclette

Les trois premières villes les mieux classées dans l’utilisation du vélo en France sont Strasbourg, Grenoble et Bordeaux d’après les chiffres de l’Insee.

Rédigé par Maylis Choné, le 19 Jan 2017, à 10 h 30 min

Les chiffres de l’Insee sont tombés : Strasbourg monte sur la première marche du podium. Et pour cause, c’est la ville où les habitants utilisent le plus fréquemment leur bicyclette pour se rendre sur leur lieu de travail.

Championne de la petite Reine

16 % des Strasbourgeois choisissent le vélo pour se rendre chaque jour sur leur lieu de travail. La ville serait-elle influencée par l’Allemagne, qui utilise beaucoup plus souvent le vélo que la France ? Peut-être bien. Leur système de location de vélos est plus simple et plus accessible. Il est par exemple possible d’opter pour une location à la journée ou même pour plusieurs mois. Mais ce n’est pas tout.

En effet, toute la politique de la ville a mis en valeur la petite reine. À partir des années 1970, Pierre Pflimlin, maire de centre-droit, a développé l’usage du vélo. Sa volonté de modérer la vitesse et d’accroître les pistes cyclables a été suivie par les maires qui lui ont succédé – Catherine Trautmann, Fabienne Keller et Roland Ries -, passant outre leurs clivages politiques.

Mais qui sont ces aficionados du vélo ? Selon l’Insee(1), seuls 2 % des actifs pédalent pour aller au travail, même pour des courts trajets. Ce sont surtout des hommes, cadres, habitant en ville.

Médailles d’argent et de bronze : Grenoble et Bordeaux

Grenoble arrive en deuxième position, avec 15,2 % de ses habitants qui optent pour ce moyen de transport. La ville, entourée de montagnes, est complètement plate, ce qui incite les citadins  – même les moins sportifs – à se mettre au vélo ! Même le maire se déplace en bicyclette. Bordeaux et ses 11,8 % de cyclistes monte sur la troisième marche. « L’effet Jupé » a porté ses fruits : la création du tram a entraîné tant de bouchons que les bordelais ont choisi le vélo pour les éviter. 

Ce qui est étonnant dans ce classement de l’Insee, c’est qu’aucune ville moyenne ou petite ne figurent dans le top 10.  « Il est bien plus rapide de traverser une agglomération de 50.000 habitants qu’une métropole de 400.000 », note lemonde.fr. Paris, de son côté, se retrouve loin dans le classement, avec seulement 4,2 % de ses habitants habitués à pédaler pour aller travailler.

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. 16 % des Strasbourgeois choisissent le vélo pour se rendre chaque jour sur leur lieu de travail…alors que selon l’Insee(1), seuls 2 % des actifs pédalent pour aller au travail, même pour des courts trajets. Ce sont surtout des hommes, cadres, habitant en ville ??? S’agit-il de la moyenne en France ?

Moi aussi je donne mon avis