Le shampoing Yves Rocher se fait mousser

Rédigé par Nolwen, le 8 Sep 2013, à 18 h 43 min

Et il y a de quoi. Car le magazine consumériste 60 Millions de consommateurs vient de le classer en tête de son évaluation des shampoings du marché. Les tests montrant que, derrière le shampoing I Love my planet d’Yves Rocher, les meilleurs parfois du marché sont à la fois peu chers et inefficaces. Pas irréprochables, mais pas loin.

Prix doux et efficacité

Les essais des labos de 60 Millions et de l’Ademe ont porté sur différents critères : l’efficacité lavante des shampoings bien sûr mais aussi, la facilité de rinçage, le confort et la tolérance, la composition et l’étiquetage des produits, l’emballage.

Notons que sur 18 shampoings, les shampoings bio et labellisé « écologique » (Ecolabel, BDIH, Natrue,…) ne sont pas forcément les mieux notés (hormis celui de Yves Rocher).

shampoing bio produits bioshampoing bio produits bioPar exemple, le shampoing Logona bleu vert, crème au bambou, est le plus mal noté avec 12,5 sur 20.

Étonnant également, le petit 13,5 sur 20 obtenu par le shampoing de L’arbre vert (cheveux normaux). Ces deux shampoings ont beau mettre l’accent sur le bio, ils ne recueillent pas les  meilleures note.
Les 3 shampoings vainqueurs :

shampoing-yves-rocher-planet1.    Shampoing Yves Rocher (I love my planet, Brillance citron et vitamine végétale) à 7,85 € : 16/20 (avec l’Ecolabel européen)

–    Diagnostic du test : « efficace et parmi les rares shampoings irréprochables du point de vue composition. Ses qualités cosmétiques et sa facilité d’emploi ont également été appréciées, même s’il nécessite un peu plus d’eau que d’autres pour le rinçage ».

2.    Shampoing  DOP de l’Oréal (Très doux au lait végétal) à 4,25 € : 15,5 / 20 – pas de label écologique

–    « Le meilleur des petits prix. Ses résultats ont davantage convaincu que ceux de marques bien plus chères. Attention quand même à l aprésence de trois parfums potentiellement allergisants ».

shampoing-dop-loreal3.    Shampoing Les Cosmétiques de Carrefour (Super doux usage fréquent) à 2,80 € : 14,5/20  – sans label.

Comment bien choisir son shampoing ?

Un shampoing idéal est à la fois

– peu cher et efficace pour nettoyer les cheveux,
– doux pour le cuir chevelu et les cheveux,
– peu irritant, peu allergisant, avec des composants bio et naturels,
– facile à rincer, dans un emballage recyclé et/ ou recyclable qui permet de ne pas gaspiller de produit,

En savoir plus : Bien choisir son shampoing bio

Le sodium lauryl sulfate : un shampoing c’est surtout une base lavante avec des tensioactifs qui sont incorporés pour faire le lavage et servent aussi d’agent moussant. Le plus connu des tensioactif, qui mousse très bien d’ailleurs, est le sodium lauryl sulfate (ne pas confondre avec le sodium laureth sulfate) : ce composant a l’inconvénient d’être irritant pour la peau et les yeux.  C’est pourquoi les fabricants cherchent à le remplacer par d’autres molécules.
Les autres composants d’un shampoing

–    Épaississants pour faciliter l’application
–    Agents moussant
–    Surgraissants pour éviter que les cheveux ne soient trop secs ou rêches
–    Colorants pour attirer le regard
–    Parfums pour être agréable à l’odeur

*

Je veux témoigner

Sur le shampoing :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. J’ai testé le shampoing yves rocher. Vieille réaction allergique. De la mmmm
    je me suis fait avoir par que choisir.
    J’arrête les frais, je ne leur fais plus confiance.

  2. non, green washing d’Yves Rocher! la composition n’est pas du tout irréprochable: cocamidopropyl betaine et sodium lauteth sulfate!

  3. Encore un magazine qui se fait avoir par le greenwashing !
    Quand je vois le nombre de copines/collègues qui vont se faire avoir par YR car elles y croient au côté “nature” dont ils jouent depuis toujours, j’ai du mal à leur faire comprendre pourquoi elles se font embobiner… Et certaines s’en moquent, ça c’est pire je trouve !

  4. Je suis très méfiante avec les tests de Que Choisir (que je ne lis plus après y avoir été abonnée pendant plus de 10 ans) : ils ont tendance à “enfoncer” systématiquement les produits biologiques, quitte à publier un “Erratum” et des excuses dans le numéro suivant, une fois que le discrédit est jeté et que le mal est fait.
    Leurs critères sont avant tout du côté du porte monnaie….

  5. Et le critère de non test sur les animaux ? C’est pourtant un critère que de plus en plus de personnes choisissent en premier lieu. La souffrance animale pour notre bien être ou pour toute autre raison n’est plus tolérable.
    Je rappelle qu’il y a actuelle une pétition européenne très importante destinée à mettre en place une loi interdisant la vivisection au profit des méthodes de substitution. Les renseignements demandés par la Commission européenne ont pour but d’éviter les signatures fantaisiste et de prouver que vous êtes bien ressortissant européen (n° de permis de conduire ou de passeport ou de carte d’identité sur htpps) stopvivisection.eu/fr

  6. les parfum synthétique ne se disolvent pas dans l eau et donc pollue, green washing Yves rocher

  7. Le cube de savon d alep est aussi un tres bon shampooing…. et on n y trouve aucun composant chimoque!

    • je suis d’accord ; avec le savon d’Alep, pas besoin ni de shampoing ni de gel douche ! sa composition n’a pas varié depuis 2 000 ans ; il respecte votre peau et notre planète

Moi aussi je donne mon avis