Alep, Marseille, noir, classique ou ayurvédique : tout savoir des savons

Que valent les savons traditionnels ? Savon noir, savon de Marseille, savon Ayurvédique… comparez leurs avantages, inconvénients, et usages…

Rédigé par Vincent, le 27 Nov 2016, à 7 h 07 min

Savons traditionnels : attention aux contrefaçons !

Tout n’est pas très propre sur le marché des savons et il faut se méfier des imitations.

La savon de Marseille

Comme mentionné précédemment, la recette du savon de Marseille n’est pas protégée par une AOC, ce qui permet donc de grandes prises de liberté par rapport à l’original et l’intérêt initial du produit. 

Il existe cependant des moyens assez fiables de séparer le bon grain de l’ivraie, comme de simples mentions : « 100 % végétal », ou l’apposition du sceau du fabricant sur les six faces du cube.

De plus, aucune trace de matière grasse animale ne doit entrer dans la composition du savon, cela vaut pour tous. En effet, la matière grasse animale peut venir boucher les pores de la peau qui respirera donc moins bien. Pour la déceler dans la liste des ingrédients composants le produit, cherchez son petit nom : Sodium Tallowate.

Avec le temps, l’absence de conservateurs et de colorants dans la recette traditionnelle, proche de l’artisanat, va entraîner une décoloration du produit  : du vert au brun, ou du jaune au blanc.

Le savon d’Alep

Quant au savon d’Alep, autre produit souvent contrefait dans le commerce de grande distribution, nous vous conseillons encore une fois d’étudier l’étiquette.

Choisissez un produit comportant au moins 20 % d’huile de laurier, 50 % d’huile d’olive et maximum 0,5 % de soude. Lisez à ce sujet notre guide d’achat du savon d’Alep.

Le prix sera par ailleurs un excellent indicateur de qualité. Cela dit, la durée de vie du produit est assez longue comparée à un savon classique, ce qui le rend compétitif !

Où acheter des savons de qualité exceptionnelle ?

Boutique savons marseille

D’autres savons à considérer : les savons ayurvédiques

Vie et connaissance, c’est l’étymologie de ce drôle de mot, ayurvéda. Issus d’une tradition indienne, et composés d’une base d’huile de coco, de neem, de ricin, de calamus ou encore de cèdre, d’essences et de racines, les savons ayurvédiques sont 100 % naturels.

Sans paraben, phtalates, huile de palme, conservateurs ou parfums de synthèse… La plupart du temps même, ils sont vendus sans emballages, si ce n’est une feuille de bananier séchée. Quant au prix, il faut compter entre 5 et 6 euros pour 90/100g de savon.

Des savons efficaces mais plus ou moins doux pour la santé et l’environnement

Pour conclure, revenons sur le fait que tous ces savons sont efficaces, mais qu’ils ne sont pas égaux sur le plan de leurs compositions, de leurs qualités et durées de vie, ainsi que du besoin auquel ils répondent. Pour déceler cela, comme pour la plupart des biens de consommation aujourd’hui, il faut avant tout consulter les étiquettes et se souvenir de quelques principes forts sur les savons :

  • Évitez les graisses animales dans la composition du produit : Sodium Tallowate.
  • Privilégiez des savons sans colorant, conservateur ou parfum de synthèse.
  • Préférez les produits aux emballages réduits au minimum, afin d’éviter de gaspiller des ressources et de l’énergie à gérer ces déchets.

Dernière astuce : un tout petit bout de savon peut encore être utilisé. Voyez comment recycler vos chutes de savons. Il est également possible de fabriquer son propre gel douche, à base de savon d’Alep, d’eau et de glycérine.

Savez-vous combien de savons sont consommés en France chaque seconde ? Et combien de savons dans le monde ?

Illustration bannière : Savon naturel – © sebra Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Animateur du blog consommerdurable, j'aime rédiger des articles plus informatifs et pour cela, je suis ravi de pouvoir contribuer sur consoGlobe. Cela me...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. une question en fait :

    quelles sont vos sources pour les graisses animales qui bouchent les pores de la peau ?

    « En effet, la matière grasse animale peut venir boucher les pores de la peau qui respirera donc moins bien. »

    merci pour l’éclaircissement

  2. J’ai acheté 2 savons ayurvédiques de la marque dont vous parlez (Karawan), et je les trouve très bien. J’aime leur odeur aromatique, et leur emballage en feuille de bananier. Ils moussent bien et sont très doux.

  3. comme Sylvie, je trouve votre article tout a fait incomplet et avec des fautes ! C’est bien dommage
    Personnellement mon savon ayurvedique ne ressemble pas du tout à ça …

  4. Vincent

    Merci à tous pour ces précisions sur ce procédé effectivement omis ici.

  5. Merci pour cet article sur un produit qui me passionne : le savon

    Voici quelques précisions complémentaires :

    En France , il y a 2 associations professionnelles qui regroupent des artisans savonniers fabriquant du savon à l’ancienne par procédé à froid : un savon de toilette , surgras et naturellement riche en glycérine hydratante. Un réel savon de soin.

    ADNS association des nouveaux savonniers

    ASSAF association des savonniers par saponification à froid

    Les savons fabriqués par ce procédé à froid, doux pour la peau et l’environnement sont identifiés par les logos SAF et les logos ASSAF propre à chaque association sur l’emballage des savons.

    Dans votre article, vous indiquez que les savons à graisses animales obstrue les pores. Je n’ai pas expérimenté de pores obstrués par l’utisation de savon à base de graisse animales…Par leur composition en acide gras, ces graisses sont un apport bénéfique pour un savon dure à la mousse onctueuse.

    Il y a en effet des savons à composition intégralement végétale , d’autres à composition animale contenant des graisses ou ingrédients issus d’ animaux( tel que la graisse de boeuf, de porc, d’autruche, d’émeu, de canard etc…de la cire d’abeille, du miel, du lait de vache, du lait d’anesse, du lait de jument, du lait de brebis, lait de chèvre…)

    Ce qui distingue les savons entre eux au delà de leur composition c’est le procédé de fabrication. Il est plus que nécessaire de privilégier un procédé de fabrication écologique et économique : la saponification par procédé à froid.

    La composition en ingrédients végétaux est un must pour les végétariens, végétaliens. Mais un savon au miel, ou un savon au lait d’anesse, au lait de brebis , lait de vache, lait de jument est très doux aussi pour la peau quand issu de la saponification à froid d’huiles végétales et graisses animales.
    cf : les savons au lait d’anesse du Laboratoire Paysane

    La coloration des savons peut être végétale, et minérale aussi. Il ne faut pas recommander un savon sans colorant comme étant à privilégier. Des extraits de plantes, des argiles confèrent une couleur au savon, tout en respectant la peau, et permettant un soin doux.
    le curcuma confère un beau jaune au savon, le calendula, la carotte aussi.
    le bleu de pastel, l’indigo, l’orcanette, le ratanjot, des colories bleu parme violet
    la garance,argile rouge un rose rouge voir beau grenat.
    l’ortie la spiruline de beaux verts.
    le cacao, le café un beau marron…

    Je ne peux que vous recommander de visiter les adhérents pros des 2 associations cités plus haut, ( vous trouverez les sites web via google), allez à leur rencontre pour découvrir leur produit, leur activité artisanale de savon fait avec passion. Doux pour la peau, doux pour l’environnement.

    Je précise , je ne suis pas savonnière, je suis juste passionnée de ce procédé de fabrication de savon, et utilisatrice de ce type de savon qui laisse la peau douce , propre et hydratée.

    oui il y a le savon d’Alep au chaudron, le savon de Marseille au chaudron dont la réputation n’est plus à faire .
    Mais il y a aussi le savon à l’ancienne tel que fait dans les chaumières au 17ème siècle par méthode à froid ou cold process soap.

    Depuis une vingtaine d’année, des artisans remettent au gout du jour cette méthode écologique de fabrication de savons.
    Vous les trouverez dans les 2 associations citées plus haut.

  6. Tout à fait d’accord avec Sylvie Cecini: il existe environ 150 fabricants artisanaux de savons par Saponification à Froid, procédé qui est très certainement le plus naturel et écologique pour fabriquer du savon, car ne générant aucun déchet. De plus, ce procédé préserve lors de la saponification, l’intégralité de la glycérine produite lors de la réaction. Cette dernière est un hydratant naturel de la peau, et se retrouve présent à environ 8% dans le savon final. Enfin, les huiles sont choisies en fonction des bienfaits qu’elles peuvent apporter à la peau, et toujours en surgraissage de 4 à 8%. C’est réellement une lacune de ne pas mentionner cela!!!

  7. Merci pour cet article sur un produit qui me passionne.

    Voici quelques précisions complémentaires :

    En France , il y a 2 associations professionnelles qui regroupent des artisans savonniers fabriquant du savon à l’ancienne par procédé à froid : un savon de toilette , surgras et naturellement riche en glycérine hydratante. Un réel savon de soin.

    ADNS http://www.saponification.org/

    ASSAF http://asso-saf.org/

    Les savons fabriqués par ce procédé à froid, doux pour la peau et l’environnement sont identifiés par les logos SAF et les logos ASSAF propre à chaque association sur l’emballage des savons.

    Dans votre article, vous indiquez que les savons à graisses animales obstrue les pores. Je n’ai pas expérimentés de pores obstrués par l’utisation de savon à base de graisse animales…Par leur composition en acide gras, ces graisses sont un apport bénéfique pour un savon dure à la mousse onctueuse.

    Il y a en effet des savons à composition végétales , d’autres à composition animales contenant des graisses ou ingrédients issus d’ animaux( tel que la graisse de boeuf, de porc, d’autruche, d’émeu, de canard etc…de la cire d’abeille, du miel, du lait de vache, du lait d’anesse, du lait de jument, du lait de brebis, lait de chèvre…)

    Ce qui distingue les savons entre eux au delà de leur composition c’est le procédé de fabrication. Il est plus que nécessaire de privilégier un procédé de fabrication écologique et économique : la saponification par procédé à froid.

    La composition en ingrédients végétaux est un must pour les végétariens, végétaliens. Mais un savon au miel, ou un savon au lait d’anesse, au lait de brebis , lait de vache, lait de jument est très doux aussi pour la peau quand issu de la saponification à froid d’huiles végétales et graisses animales.
    cf : les savons au lait d’anesse du Laboratoire Paysane

    La coloration des savons peut être végétale, et minérale aussi. Il ne faut pas recommander un savon sans colorant comme étant à privilégier. Des extraits de plantes, des argiles confèrent une couleur au savon, tout en respectant la peau, et permettant un soin doux.
    le curcuma confère un beau jaune au savon, le calendula, la carotte aussi.
    le bleu de pastel, l’indigo, l’orcanette, le ratanjot, des colories bleu parme violet
    la garance,argile rouge un rose rouge voir beau grenat.
    l’ortie la spiruline de beaux verts.
    le cacao, le café un beau marron…

    Je ne peux que vous recommander de visiter les adhérents pros des 2 associations cités plus haut, allez à leur rencontre pour découvrir leur produit, leur activité artisanale de savon fait avec passion. Doux pour la peau, doux pour l’environnement.

    Je précise , je ne suis pas savonnière, je suis juste passionnée de ce procédé de fabrication de savon, et utilisatrice de ce type de savon qui laisse la peau douce , propre et hydratée.

    oui il y a le savon d’Alep au chaudron, le savon de Marseille au chaudron dont la réputation n’est plus à faire .
    Mais il y a aussi le savon à l’ancienne tel que fait dans les chaumières au 17ème siècle par méthode à froid ou cold process soap.

    Depuis une vingtaine d’année, des artisans remettent au gout du jour cette méthode écologique de fabrication de savons.
    Vous les trouverez dans les 2 associations citées plus haut.

  8. Merci pour ces infos claires et précises.
    B

  9. je trouve votre article incomplet, car vous ne parlez pas de savons SAF ( savon saponifié à froid) pourtant pas mal représenter en France, par de petits savonniers, (Solséquia, Jurassens, et bien d’autres)

Moi aussi je donne mon avis