Sapins de Noël : et si vous optiez pour le ‘Label Rouge’ ?

Les sapins de Noël ont, cette année 2016, leur label de qualité « Label Rouge » qui en garantit la fraîcheur.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 21 Nov 2016, à 10 h 45 min

Les labels, les Français en raffolent : IGP, AOP, Bio… ils se multiplient dans nos magasins et dépassent désormais les seuls rayons de l’alimentation pour s’immiscer dans la vie quotidienne avec des objets au label montrant la responsabilité de l’entreprise ou encore le recyclage des déchets. Désormais, même les sapins de Noël, incontournables en cette période de fêtes de fin d’année, ont leur label.

Les sapins de Noël « Label Rouge » arrivent en France

Pour ce qui est des sapins de Noël, la diatribe est toujours la même : faut-il prendre un sapin naturel, biodégradable mais à usage unique, ou un sapin artificiel, en plastique mais qui dure des années ? Le premier est sans aucun doute meilleur pour l’environnement, le deuxième pour le portefeuille. Mais les Français devront désormais faire avec une troisième option : les sapins de Noël « Label Rouge » qui débarquent dans les jardineries de toute la France.

sapins de Noël, label rouge, branche de sapin, décoration de Noël

L’objectif de ce label validé en cette année 2016 est simple : garantir aux Français la fraîcheur des sapins qu’ils s’apprêtent à décorer pour Noël. Le Label Rouge apporte avec lui un cahier des charges précis qui devrait permettre d’éviter les mauvaises surprises une fois le sapin monté sur son socle dans le salon.

Des millions de sapins de Noël vendus en France chaque année

L’organisme qui a bataillé pour que les sapins de Noël aient aussi leur label de qualité est Excellence Végétale. Les sapins de Noël « Label Rouge » ne peuvent être coupés avant le 21 novembre 2016 et arrivent donc dans les magasins début décembre. Mais attention : il va falloir faire vite pour s’en procurer car leur nombre est limité.

La nouveauté du label fait qu’Excellence Végétale ne s’étend qu’à 20.000 sapins de Noël « Label Rouge » disponibles dans les jardineries en France cette année. Un nombre qui devrait croître dans les années à venir, mais qui restera loin du compte pour satisfaire les quelques 5,3 millions de ménages qui achètent, chaque année, un sapin naturel à décorer.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis