Santé : ‘un tiers des médicaments ne sert à rien’

C’est une véritable bombe dans le milieu médical. Le professeur Even dénonce, dans un ouvrage, l’inefficacité des médicaments, voire même leur dangerosité.

Rédigé par Maylis Choné, le 24 Nov 2016, à 9 h 35 min

Il est fort probable que ça ne plaise pas au ministère de la Santé. La nouvelle édition de l’ouvrage du professeur Even sur l’inefficacité des médicaments met le feu aux poudres.

De l’inutilité de certains médicaments

La nouvelle édition du « Guide des 4.000 médicaments utiles, inutiles et dangereux » du professeur Even est sorti mercredi 23 novembre. Le constat est simple, les Français consomment trop de médicaments et la plupart des cachets qu’ils ingurgitent sont inutiles voire dangereux. Dans ce guide, qui avait déjà fait polémique lors de sa première édition en 2012, le professeur recense les  médicaments qu’il considère efficaces ou inefficaces, et ceux qu’il faudrait éliminer.

Conclusion, près d’un tiers des médicaments ne sert à rien. Une proportion énorme, qui concerne de nombreux domaines : allergies, nutrition, oto-rhino-laryngologie. Le guide précise que « les spécialités à base de pseudoéphédrine (contre la congestion nasale) sont à écarter ». Certains antihistaminiques, utilisés dans le traitement des allergies, « ont une efficacité nulle ». Le Relenza et le Tamiflu, contre la grippe, « ont une efficacité faible ».

Médicaments, prix, efficacité

Mieux rembourser pour mieux soigner

Le ménage à effectuer n’est pas simplement idéologique. Le professeur part du constat que certains médicaments inutiles devraient cesser d’être remboursés pour dégager des fonds, afin de financer des dépenses de santé qu’il juge prioritaires : « On pourrait réaffecter ces sommes à la recherche publique, à l’hôpital, à la prise en charge des personnes handicapées ».

Loin d’être anti-médicaments, il défend les soins utiles et indispensables tels que les antibiotiques, les antalgiques, la cortisone, les anti-hypertenseurs ou l’insuline. Soutenu par certains médecins, critiqué par d’autres, il espère faire changer ce système dans l’intérêt même des patients.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




4 commentaires Donnez votre avis
  1. Il y a aussi les médicaments efficaces mais prescrits abusivement comme les antibiotiques sur les infections virales. Je ne jette pas forcément la pierre aux médecins mais aux personnes qui y tiennent sans raison et qui changent de médecin si le leur n’en prescrit pas.
    C’est un peu comme pour les questions d’environnement, la télé publique ferait son travail si elle diffusait des spots pédagogiques plus régulièrement, plus souvent, et à des heures de grande écoute.

    • je suis entièrement d’accord nous n’avons pas besoin d’antibiotiqus à tout prix..en ce qui concerne l’environnement il faudrait des spotspédagogique régulièrement à des heures de grande écoute mais il faudrait également beaucoup de sagesse de la part des adultes ce qui n’est pas toujours le cas..

  2. Les médicaments est un business rentable pour la majorité des laboratoires, de plus la publicité qui est faite autour est un véritable scandale, il y a longtemps que nos politiques auraient dû y mettre fin, mais le lobbying a toujours le dessus

    • Ce n’est pas une réponse, mais un complément; et je pense que ça n’est malheureusement pas près de s’arrêter.

Moi aussi je donne mon avis