Salons de jardin : les mobiliers à éviter

Rédigé par Consoglobe, le 15 Jul 2010, à 11 h 57 min

Le printemps et l’été sont les périodes idéales pour ressortir votre salon de jardin et en profiter lors des soirées à l’extérieur en famille ou entre amis. Cependant, mobilier de jardin ne rime pas toujours avec respect de l’environnement. Apprenez donc à recevoir vos invités avec convivialité sans nuire à la planète.

Évitez l’achat de salon de jardin en bois illégal

Esthétique, confortable et naturel par excellence, le mobilier de jardin en bois semble être la meilleure solution pour décorer et profiter de son jardin sans porter atteinte à l’environnement. Mais attention !

salon en teckLes salons de jardin en teck sont souvent sollicités. Leur résistance, leur design à part entière ainsi que leur prix en sont les principales raisons. Toutefois, l’exportation de meubles en teck est malheureusement souvent synonyme de déforestation massive, d’exploitation sociale et de transports interminables de l’Asie vers l’Europe…

 

Selon l’association Les Amis de la Terre, avec 80 % des réserves mondiales, la Birmanie est le plus important producteur et exportateur de teck issu de forêts naturelles. Or, selon l’association, le lien entre le commerce du bois et le renforcement du pouvoir militaire est évident.

Acheter du teck de Birmanie, c’est acheter des armes pour persécuter davantage le peuple birman.

Ainsi, en vous offrant du mobilier pour votre jardin, vous pouvez contribuer, malgré vous, à un trafic de bois ! Le teck, l’acajou, le moabi, le keruing, l’eucalyptus, le sapelli, le wengé ou encore le merbau sont des espèces de bois menacées par la déforestation sans que vous en ayez toujours conscience.

L’Asie est aujourd’hui, de manière illégale, l’un des marchés du bois parmi les plus influents de la planète. Cependant, si vous tenez à un mobilier en teck, privilégiez toujours le teck certifié FSC.

Le bois en chiffres

  • En France, 40 % du bois échangé serait d’origine illégale.
  • Chaque année dans le monde, 13 millions d’hectares de forêts disparaissent, soit un quart de la superficie de la France.
  • La déforestation de la forêt amazonienne pourrait relâcher entre 55,5 milliards et 96,9 milliards de tonnes de dioxyde de carbone dans l’atmosphère d’ici 2030, selon WWF.

Lire la suite : Salons de jardin. Lequel choisir ?

Photo de bannière – Salon de jardin à éviter © Pefkos – Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis