Salons de jardin. Lequel choisir ?

Comment s’offrir un salon de jardin sans nuire à l’environnement ? Voici les réponses pour bien choisir votre mobilier de jardin.

Rédigé par Pauline Petit, le 3 Jun 2017, à 16 h 30 min

Avec les beaux jours qui reviennent, on a envie de profiter à fond de son extérieur ! Pour cela, on peut s’offrir un salon de jardin. Quelques conseils pour le choisir plus durable.

Comment choisir un salon de jardin durable ?

Pour commencer, et si vous n’achetiez pas un salon de jardin… mais que vous le faisiez vous-même ? Il est tout à fait possible de réaliser soi-même des tables et banquettes avec des palettes de récupération. Du bois brut qui aura un charme fou et un impact environnemental (presque) zéro !

Il est facile de trouver des palettes de récupération dans les magasins. Pour la réalisation, Internet regorge de tutoriels pour faire soi-même son mobilier en palettes.

chaise jardin bois

Privilégiez les chaises en bois certifié FSC ©Sukpaiboonwat

Solution n°2 pour un salon de jardin durable : la récup’ ! En effet, Un achat d’occasion aura toujours moins d’impact sur l’environnement qu’un achat neuf. Ainsi, chinez, parcourez les Emmaüs et autres recycleries de votre région, vous trouverez sûrement des salons de jardin en bon état, prêts à être accueillis chez vous.

Acheter un salon de jardin écologique et durable

Enfin, dernière solution bien entendu : en acheter un ! De façon générale, évitez le plastique, fabriqué à partir de pétrole et qui s’abîme trop rapidement. Privilégiez les matières durables, comme le fer forgé ou le bois.

Certains fabricants privilégient le Made in France : c’est par exemple le cas de Fermob, Landmade ou Lafuma, qui continuent à proposer du mobilier de jardin Made in France.

Pour du mobilier en bois, qu’il s’agisse du jardin ou de la maison, faites en sorte de choisir des essences locales. Parfois, le constructeur indique qu’il s’agit de bois français. Scrutez les étiquettes et privilégiez le pin des Landes, le chêne ou le mélèze. L’exploitation des forêts françaises est bien mieux contrôlé et se fait de façon plus durable que les forêts tropicales.

Si vous préférez du bois exotique, quelques règles à savoir. Évitez en règle générale certaines essences de bois non durables, comme l’eucalyptus. Cet arbre, à croissance rapide, provoque l’érosion et l’épuisement des ressources en eau là où il est planté. Privilégiez les bois certifiés FSC ou PEFC : là, vous serez sûr que le bois provient d’exploitations gérées durablement. Le teck est à éviter, sauf s’il est labellisé FSC.

Outre le bois, vous pouvez choisir d’autres matières naturelles et durables. Pensez aux fibres naturelles souples, comme l’osier, le rotin ou la jacinthe d’eau.

Photo de bannière – Bien choisir son salon de jardin © Pefkos – Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis