Ruée dans les supermarchés : appel au civisme et au respect

Après s’être entretenu par téléphone avec les acteurs de la distribution, Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie et des Finances, a appelé les Français à ne pas se précipiter dans les magasins pour faire des stocks inutiles.

Rédigé par Anton Kunin, le 16 Mar 2020, à 12 h 56 min

« Il n’y aura pas de pénurie si chacun adopte des comportements responsables », a lancé Bruno Le Maire.

À condition de ne pas faire de stocks excessifs, les pénuries ne sont pas à craindre

Rien ne justifie la ruée actuelle vers les magasins, car il n’y a pas de raisons de craindre une rupture de stocks. C’est Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie et des Finances, qui le confirme. « J’appelle les Français à faire preuve de responsabilité et à ne pas se précipiter dans les grandes surfaces ou les commerces de proximité. Il n’y aura pas de pénurie si chacun adopte des comportements responsables. Continuez à faire vos courses de produits alimentaires comme avant », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse après s’être entretenu par téléphone avec les représentants des différentes enseignes alimentaires le dimanche 15 mars 2020.

Pas de pénurie à prévoir ©Pavel L Photo and Video

Bruno Le Maire a tenu à assurer que les marchés alimentaires resteraient ouverts. Dans les magasins alimentaires, « 90 à 95 % des références sont disponibles », a-t-il déclaré. Lors de sa conférence de presse, Bruno Le Maire a également annoncé qu’en matière du droit du travail, un certain nombre de points seraient prochainement assouplis afin de permettre un meilleur approvisionnement des points de vente. « Nous allons assouplir les règles de recrutement, les règles de travail de nuit et les règles sur les heures supplémentaires pour garantir la sécurité de la chaîne d’approvisionnement », a-t-il déclaré. Ces mesures, qui doivent être prises par son homologue du ministère du Travail, Muriel Pénicaud, visent à « simplifier l’organisation de la chaîne d’approvisionnement » et permettre l’approvisionnement des rayons la nuit.

La liste des commerces autorisés à ouvrir a été publiée

Quant aux enseignes elles-mêmes, seul Carrefour a choisi de diffuser un message à ce sujet. « Nos magasins et notre site restent ouverts. Nous remplissons nos rayons très régulièrement et disposons de stocks suffisants. Nous vous invitons à la solidarité en achetant la quantité nécessaire à vos besoins quotidiens », a fait savoir l’enseigne sur son compte Twitter.

Un arrêté publié au Journal Officiel le 16 mars 2020 est venu compléter les déclarations de Bruno Le Maire. En plus des magasins alimentaires et pharmacies, seront autorisés à ouvrir les stations-service, les commerces d’aliments et fournitures pour les animaux de compagnie, les banques et les assureurs, les agences de travail temporaire, les blanchisseries-teintureries, les magasins d’ordinateurs et de téléphones et les services funéraires.

La liste des commerces autorisés

Illustration bannière : Un supermarché vide en Italie – © Giorgia Basso / Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis