Le grand retour de la rougeole inquiète

Le nombre de cas de rougeole a plus que doublé en 2018. Jamais au cours du 21e siècle la rougeole n’avait fait autant de victimes.

Rédigé par Anton Kunin, le 4 Mar 2019, à 11 h 40 min

La rougeole, une maladie que l’humanité est parvenue à vaincre ? Si de remarquables progrès ont été réalisés vers la fin du XXe siècle, les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé font état d’une recrudescence inquiétante de cette maladie en 2018.

Rougeole : en 2018, le nombre de cas en hausse dans 98 pays du monde

Les plus jeunes ne s’en souviennent pas mais dans les années 1980 et 1990, la rougeole tuait. En 1985, cette maladie faisait encore 1 million de victimes par an et encore 500.000 en 1996. D’importants progrès ont été réalisés depuis : les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) montrent qu’entre 2000 et 2016, la mortalité suite à la contraction de la rougeole a diminué de 84 %.

Vers 2016, grâce à la vaccination de masse à travers le monde, cette maladie infantile a pu être pratiquement éradiquée, au point que certains la considéraient comme totalement vaincue. Mais la quiétude qui semblait régner dans la communauté médicale au tournant du siècle n’aura pas duré longtemps.

rougeole

244 contaminations ont été enregistrées en France depuis le 1er janvier © fotonay

En 2018, l’OMS a dénombré 60.000 cas de rougeole en Europe, dont 72 décès, soit le double de 2017. Jamais depuis vingt ans, le continent n’avait connu un nombre de cas aussi élevé. En 2018, 98 pays ont signalé une augmentation des cas de rougeole par rapport à 2017.

Dix pays (dont la France, pour la première fois), représentent à eux seuls plus de 74 % de l’augmentation des cas d’infection. Dans l’Hexagone, on dénombre d’ailleurs 244 cas de contamination depuis le 1er janvier 2019, dont un tiers ont nécessité une hospitalisation.

Lire aussi : Des millions d’enfants privés de vaccins dans le monde

Rougeole : en France, seule 80 % de la population est immunisée

Maladie potentiellement mortelle, la rougeole est portant évitable. L’UNICEF rappelle l’importance de faire vacciner son enfant, entre l’âge de 6 mois et 5 ans(1). À l’heure actuelle, 80 % de la population est immunisée dans notre pays, alors qu’il faudrait atteindre les 95 % pour éviter la propagation du virus.

L’UNICEF rappelle que la rougeole est une maladie contagieuse, plus que la tuberculose, Ebola ou la grippe. Le virus peut être contracté par une personne en moins de deux heures après avoir été infectée par une personne présente dans la même pièce. Les enfants trop jeunes pour être vaccinés courent un risque particulièrement élevé.

vaccination rougeole

Contre la rougeole, une solution : la vaccination © sergei telegin

Globalement, tous pays confondus, l’UNICEF déplore « la pauvreté des infrastructures de santé, les conflits, la faible sensibilisation des communautés, la complaisance et la réticence face aux vaccins » qui font que cette maladie fait actuellement son grand retour.

Illustration bannière : Bébé atteint de la rougeole – © andriano.cz
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Je me désabonne de consoglobe:avant même de lire l’article, je savais y trouver la propagande habituelle pour les vaccins

Moi aussi je donne mon avis