Rougeole : une augmentation de 30 % des cas dans le monde

La hausse de 30% des cas de rougeole dans le monde en 2017, inquiète l’OMS. Cette maladie extrêmement contagieuse a particulièrement sévi dans les régions OMS des Amériques, de la Méditerranée orientale et de l’Europe.

Rédigé par Anne-Flore Renard, le 3 Dec 2018, à 10 h 15 min

Alors que d’importants progrès en faveur de la lutte contre la rougeole avaient été observés ces dernières années, la recrudescence de ce virus alerte sur les lacunes en matière de couverture vaccinale.

« Une résurgence mondiale de la rougeole »

Dans un rapport publié jeudi 29 novembre, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) rapporte que les cas de rougeole ont augmenté de plus de 30 % partout dans le monde en 2017(1). Avec 6,7 millions de personnes contaminées en 2017 et 110.000 décès imputés à ce virus, l’OMS s’inquiète de la résurgence de la rougeole, notamment dans des pays où la maladie avait pourtant été éliminée : « c’est dans les Régions OMS des Amériques, de la Méditerranée orientale et de l’Europe que les hausses du nombre de cas ont été les plus fortes ».

Le Siège de l’OMS se trouve à Genève en Suisse. L’organisation compte six régions dont chacune a un bureau régional. L’OMS a en outre 149 bureaux de terrain dans les pays, territoires ou zones. Les pays qui n’ont pas de bureau de l’OMS dépendent des bureaux de terrain les plus proches ou du bureau régional approprié.

La rougeole est une maladie infectieuse pouvant provoquer l’encéphalite, la pneumonie et une perte de vision permanente. Le risque est particulièrement élevé chez les nourrissons et les jeunes enfants.

En 2017, 110 000 décès ont été imputés par l’OMS à la rougeole.©Kryzhov

Une couverture vaccinale insuffisante

L’OMS alerte sur les lacunes en matière de vaccination : avec 95 % de la population vaccinée, « la rougeole peut être prévenue par deux doses d’un vaccin sûr et efficace ». Or, depuis 2010, la couverture vaccinale avoisine les 85 % suivant les régions.

Répondez à notre sondage : Êtes-vous favorable aux 11 vaccins obligatoires ?

Dans un communiqué de l’OMS, le Dr Seth Berkley, directeur exécutif de l’Alliance du vaccin (Gavi), pointe notamment du doigt « un relâchement de la vigilance à l’égard de la maladie » et la « diffusion de fausses informations sur le vaccin » en Europe, mais aussi « l’effondrement du système de santé » au Venezuela et la « fragilité de la couverture vaccinale » en Afrique.

Illustration bannière : Vaccination contre la rougeole -©Dan Rac
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai d'abord travaillé chez Total en communication/relations publiques puis je suis partie 2 ans en Inde. J'ai été professeur à l'école internationale...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Post a

Moi aussi je donne mon avis