Recyclage des vêtements : pourquoi et comment trier ?

Alors que nous consommons plus de 100 milliards de vêtements à travers le monde chaque année, les conséquences environnementales et sociale de l’industrie textile sont de plus en plus importantes. Face à l’ampleur du phénomène, il est possible d’avoir un impact positif sur la filière grâce au recyclage des vêtements. Zoom sur un secteur qui donne une seconde vie à nos vêtements.

Rédigé par Yannis Richardt, le 28 Oct 2019, à 8 h 00 min

Le tri des vêtements est le processus qui permet aux habits usagés d’être récupérés pour être réemployés ou recyclés. Le secteur est très structuré en France et chacun peut à son échelle, contribuer de façon positive à cette économie circulaire.

Recycler ses vêtements pour réduire leur impact sur l’environnement

Utilisation de produits chimiques, transport, consommation d’eau, l’industrie de la mode est la deuxième industrie la plus polluante dans le monde derrière l’industrie pétrolière. A elle seule, elle produit 20 % des eaux usées mondiales et 10 % des émissions de carbone.

Bien que les ventes de vêtements en volume baissent en France, les enseignes de fast-fashion continuent d’inonder le marché français de nouvelles collections. Et les Français n’y sont pas insensibles. Nous achetons puis jetons des milliers de tonnes de vêtements chaque année.

recyclage vetements

Un entrepôt de recyclage de vêtements ©Martin De Jong

Mais plutôt que de les jeter à la poubelle ou de les accumuler dans nos placards, une troisième voie plus vertueuse est possible : le recyclage des vêtements !

Collectés, triés puis valorisés, les vêtements peuvent ensuite être portés par d’autres personnes ou tout simplement être recyclés.

Parmi ses nombreux avantages, le recyclage des textiles permet :

  • d’aider des personnes en difficulté ;
  • d’éviter l’extraction et l’utilisation de matières premières ;
  • de gagner de la place dans ses placards ;
  • de soutenir une filière pourvoyeuse d’emplois en France.

Les chiffres du recyclage des vêtements en France

Chaque année en France, ce sont 2,6 milliards de textiles d’habillement, Linge de maison et Chaussures (TLC) qui sont mis sur le marché, représentant un volume évalué à 624 000 tonnes. Cela représente environ 9,5 kilos par an et par Français de vêtements et textiles.

Parmi ces chiffres qui font tourner la tête, qu’en est-il du recyclage ? En 2018, 3,6 kg de TLC par habitant ont été collectés ce qui représente plus de 239.000 tonnes selon l’organisme Eco TLC.

Et ça marche. Plus de la moitié des articles collectés (58,6 %) sont réutilisés en l’état et peuvent donc à nouveau être portés. 41 % sont recyclés ou valorisés en chiffons, effilochage ou encore en combustibles solides. Au total, seuls 0,4 % ne sont pas à ce jour valorisés.

Comment recycler ses vêtements

Vos étagères débordent et vous souhaitez vous séparer de vos vieux vêtements ? Aujourd’hui, il existe en France de nombreuses solutions pour éviter de jeter vos habits à la poubelle.

La solution la plus pratique est de déposer ses vêtements dans un des 45.000 Points d’Apport Volontaire présents sur tout le territoire français : les plus connus sont les bornes du Relais. On trouve principalement les conteneurs dans la rue, sur les parkings de supermarché, dans certains magasins ou encore dans les déchèteries.

Pour trouver un point de collecte de vêtements proche de chez vous, le site La Fibre du tri recense tous les lieux et bennes présents en France.

Pour ceux qui ne trouveraient pas de collecteur près de chez eux, des associations comme Emmaüs, La Croix Rouge ou encore Le Secours Populaire se chargent de collecter vos vêtements, linge de maison et chaussures pour les valoriser.

Quelques règles à respecter pour bien recycler ses vêtements :

  • mettre les habits dans des sacs de 50L maximum ;
  • fermer le sac pour ne pas salir son contenu ;
  • donner des vêtements propres et secs ;
  • relier les paires de chaussures par leurs lacets ;
  • séparer les textiles en fonction de leur type (vêtements, chaussures, maroquinerie).

Le recyclage des vêtements présente donc de nombreux avantages. Mais plus que leur valorisation, il est important de s’interroger aussi sur nos modes de consommation. Car finalement, le meilleur déchet est toujours celui que l’on ne produit pas. Pour améliorer encore plus votre impact sur l’environnement, réfléchissez toujours avant d’acheter un habit neuf !

Illustration bannière : Une benne de recyclage vêtements – © Air Images
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entrepreneur et citoyen engagé, je mets aujourd’hui mes compétences au service de consoGlobe pour rendre le monde meilleur.

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Merci de noter que le Secours Catholique est également soucieux du devenir des vêtements usagés et surtout permet via ses boutiques solidaires de les revendre à des prix très bas à des personnes en précarité ou à des citoyens sensibles à l’écologie.

Moi aussi je donne mon avis