Quand les Français sont tristes, ils mangent

Lorsqu’ils se sentent tristes ou déprimés, manger un plat « réconfortant » est un réflexe pour 82 % des Français. Les seules activités plus populaires, dans ces situations, sont d’aller se promener (85 %) et de voir ses proches (88 %), révèle un sondage Harris Interactive pour Deliveroo.

Rédigé par Anton Kunin, le 16 Jan 2018, à 12 h 15 min

Les Français aiment se réconforter avec du sucré (chocolat et pâtisseries) et des plats simples (pizza et hamburgers-frites) lorsqu’ils ne sont pas bien.

Pour un Français sur deux, un plat « réconfortant » doit être sain

Pour la grande majorité des personnes interrogées dans le sondage(1), un plat « réconfortant » doit être chaud (86 %) et coloré (87 %). Les opinions sont davantage partagées quant à son degré de complexité : pour 30 % des personnes interrogées, il doit être élaboré tandis que 70 % le préfèrent simple. Pas de consensus non plus sur l’aspect nutritionnel de ce plat : il doit être sain pour 53 % des Français, calorique pour 47 %, sucré pour 56 %, salé pour 44 %.

nourriture réconfortante, Français

© Aleksandr Lupin

S’agissant des aliments, les Français sont les plus nombreux à opter pour le chocolat lorsqu’ils ne sont pas bien (54 %). 39 % lui préfèrent des pâtisseries, 29 % le fromage, 22 % des chips ou biscuits apéritifs, 22 % des fruits, 21 % la charcuterie, 18 % des biscuits et 17 %, l’alcool. Le chocolat est surtout plébiscité par les femmes (58 %) et les plus de 55 ans (58 %) ; les pâtisseries plaisent surtout aux hommes (57 %) et aux 18-34 ans (45 %).

Les pizzas et les hamburgers dominent le palmarès des « plats réconfortants »

Interrogés sur leurs plats préférés dans des moments de tristesse ou de solitude, les réponses des Français font apparaître un « trio gagnant » : pizza (34 %), un hamburger avec des frites (28 %) et des pâtes à la carbonara (25 %). Dans le reste des réponses, on trouve  des lasagnes (17 %), un kebab (16 %), une galette au sarrasin (14 %), des tartines (14 %), un boeuf bourguignon, une blanquette de veau ou encore un croque-monsieur (13 % chacun).

Découvrez la consommation de pizzas en France sur le Planetoscope

Un « trio gagnant » se dessine également parmi les desserts. Les Français sont 36 % à opter pour un fondant au chocolat, 31 % pour une crêpe et 25 %, pour une crème glacée. Là encore, les hommes apparaissent comme des consommateurs assidus de desserts, puisque le fondant au chocolat est cité par 59 % d’entre eux et la crêpe, par 64 % d’entre eux. Pour le reste, 20 % des personnes interrogées achètent un éclair, 20 % un millefeuille, 20 % une gaufre, 17 % un brownie et 16 %, une salade de fruits.

Illustration bannière : Homme qui mange une pizza © Olena Yakobchuk
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis