Punaises de lit : 72.000 consultations médicales par an en France

Tous les ans, 72.000 consultations chez les médecins généralistes ont pour objet des morsures de punaises de lit, apprend-on d’une enquête menée par le réseau de surveillance sanitaire Sentinelles (Inserm-Sorbonne université).

Rédigé par Anton Kunin, le 29 Jul 2020, à 11 h 52 min

Dans le cadre de cette étude sur l’incidence des piqûres de punaises de lit, des données ont été collectées auprès de 214 médecins généralistes, puis extrapolées sur l’ensemble de la France.

Les punaises de lit sont nettement plus répandues en Auvergne-Rhône-Alpes et PACA

Les infestations de punaises de lit deviennent de plus en plus fréquentes. Rien qu’un petit tour sur Internet permet de s’en convaincre : depuis le début des années 2010, les Français cherchent de plus en plus le terme « punaises de lit » sur Google. La Direction générale de la santé a donc décidé de confier au réseau de surveillance sanitaire Sentinelles (Inserm – Sorbonne Université) une étude sur l’ampleur des dégâts qu’elles causent.


D’après cette enquête, dans l’hypothèse où tous les Français vont systématiquement chez leur médecin généraliste après des piqûres de punaises de lit, en moyenne nationale, 109 personnes sur 100.000 subissent ce désagrément au moins une fois dans l’année. Ce taux d’incidence est plus élevé en Auvergne-Rhône-Alpes et PACA (respectivement 216 et 145 consultations pour 100.000 habitants). À l’inverse, le phénomène semble être moins répandu en Pays de la Loire et Bourgogne-Franche-Comté (19 et 33 consultations pour 100.000 habitants respectivement).

Face aux punaises de lit, ayez le réflexe de faire intervenir un professionnel

Les personnes qui viennent consulter un médecin généraliste après des piqûres de punaises de lit se plaignent de lésions cutanées (98 %), mais aussi d’une dégradation de l’état de santé psychologique. Ainsi, 39 % des patients ayant consulté souffraient d’insomnie et 39 % estimaient que l’infestation avait eu un retentissement sur leur vie professionnelle, familiale ou sociale.

Les piqûres de punaises de lit forment petits boutons rouges sur la peau © Aleksey Boyko

S’il est impossible de remarquer la piqûre d’une punaise de lit immédiatement (car leur salive contient un anesthésiant), elles sont identifiables grâce à la démangeaison et des traces (le plus souvent alignées), qui peuvent apparaître quelques heures ou quelques jours après. Les lieux d’infestation les plus fréquents sont les matelas, les articles de literie, les moquettes, les tapis, les rideaux et les canapés. Actives pendant la nuit, pendant la journée les punaises de lit élisent domicile sous les coutures des matelas.

Punaises de lit ? L’État vous accompagne
Un numéro de téléphone pour répondre à toutes les questions et adopter les bons gestes dans la lutte contre les punaises de lit : 0806 706 806

Si vous avez une infestation chez vous, faites venir un professionnel : il peut tuer les punaises de lit et détruire leurs oeufs facilement et sans utiliser de produits chimiques en utilisant une machine qui souffle de l’air très chaud.

Le calvaire de certains habitants face à l’invasion des punaises de lit © Iryna Zhezher
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Le plus marrant que j’ai lu c’est un message d’une lectrice :
    – j’ai des punaises dans mon lit mais que fait le gouvernement ???
    d’autant plus que j’ai toujours nommé mon épouse « mon gouvernement » …….

Moi aussi je donne mon avis