Une publicité pour redorer l’image de la chasse fait un flop !

Les chasseurs déclarent la guerre des images avec un spot TV sirupeux et angélique, jouant sur les sentiments, mais surtout sans armes ni mort.

Rédigé par Paul Malo, le 30 Apr 2021, à 10 h 09 min
Une publicité pour redorer l’image de la chasse fait un flop !
Précédent
Suivant

La guerre des images bat désormais son plein, entre les pro et les anti-chasse. Après les affiches, place au spot télévisé diffusé aux heures de grande écoute.

Des chasseurs, mais aucun tueur

Des chasseurs qui marchent heureux dans la nature sur l’air de « C’est si bon » d’Henri Betti, des animaux qui courent, des familles suivant des traces, des affûts, des cavaliers, un barbecue… La guerre des images est déclarée par la Fédération nationale des chasseurs, qui vient de lancer le premier spot publicitaire télévisé de son histoire.
Son slogan : « La chasse, le bonheur grandeur nature ». Bien sûr, à aucun moment vous n’y verrez un chasseur tirer ou un animal se faire tuer, tout se déroule dans le champ de l’émotion, des sensations. L’objectif est clair : non seulement dédiaboliser la chasse mais aussi faire parler d’elle.

Ainsi, les chasseurs répondent coup pour coup à la campagne anti-chasse lancée par la Fondation Brigitte Bardot. Celle-ci a d’ailleurs réagi via Twitter, estimant que « les chasseurs cassent leur tirelire pour faire diffuser un coûteux spot télévisé d’une rare niaiserie où, dans un monde merveilleux, les chasseurs n’ont plus d’arme et ne tuent pas d’animaux… Est-ce si difficile d’assumer ce qu’est réellement la chasse ? ».
Sa campagne d’affichage était quant à elle des plus explicites : « Chasseurs, sauvez des vies, restez chez vous », revenant sur les 141 accidents, dont 11 mortels, et les 30 millions d’animaux abattus pour la saison 2019-2020.

Lire aussi : Pierre Rigaux, naturaliste détesté des chasseurs [interview]

Contrôler et modifier l’image de la chasse

Certes, la Fédération des chasseurs a beau jeu de rappeler que l’autorité de régulation de la publicité interdit de diffuser des images d’armes ou d’actes de chasse. Néanmoins, on a plus l’impression d’être sur Instagram que chez des chasseurs.

Pourquoi cette campagne ? Parce que la FNC estime qu’il est toujours compliqué d’apprécier ce qu’on ne connaît pas ou mal. Un sondage IFOP, là aussi une première, commandé par celle-ci avait souligné récemment non seulement qu’une courte majorité de Français (55 %) était opposée à la chasse, mais aussi que plus les gens connaissent la chasse, plus ils y sont favorables.
« La chasse telle qu’elle est, car elle n’a pas besoin d’être défendue mais expliquée », explique ainsi Willy Schraen, président de la FNC.

Les chasseurs continuent donc à vouloir à la fois corriger et contrôler leur image. En 2018, une campagne d’affichage les présentait déjà comme les premiers écologistes de France, « participant bénévolement à la sauvegarde de la biodiversité, luttant contre les plantes invasives »
Un tournant dans leur façon de communiquer. Depuis, une série de vidéos « Être chasseur : pourquoi pas vous ? » avait été diffusée sur les réseaux sociaux. Avec ce spot télévisé dans les bois, en toute liberté, en ces temps confinés, les chasseurs passent donc à la vitesse supérieure.

Illustration bannière : Capture d’écran YouTube du spot TV« La chasse, le bonheur grandeur nature »
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




7 commentaires Donnez votre avis
  1. La chasse est la mort et torture faite contre des animaux à qui ont à tous voles

    c est comme les nazis avec les juifs rien de plus rien de moins

  2. comment ne pas être choquée par cette image idyllique de la chasse : pas d’armes,de gentils promeneurs qui observent les animaux, pas d’animal ayant reçu une balle et agonisant, déchiré en plus par les morsures des chiens … une honte de voir une telle publicité mensongère !

  3. Mon message transmis à TF1 aujourd’hui :
    « Bonjour,
    Je vous écris pour vous faire part de ma consternation après avoir vu sur votre chaîne cette publicité pour la chasse : j’ai été profondément choquée et interloquée devant l’abondance des mensonges diffusés en images. Je trouve honteux qu’une chaîne telle que la vôtre diffuse non seulement une publicité mensongère mais des images bien éloignées de la réalité et de mon expérience personnelle de la chasse et des chasseurs. On ne doit pas céder aux lobbies sous prétexte de profit. Mon expérience depuis 15 ans de vie en campagne à proximité des chasseurs n’a été synonyme que de destruction, de non respect des propriétés et des biens, d’atteinte à la nature et à l’intégrité physique des animaux sauvages (je me souviens encore des chiens de chasse déchiquetant le renard lancé par les chasseurs). Vous comprendrez donc ma profonde tristesse, je n’ai plus envie de regarder votre chaîne et je ne suis sans doute pas la seule ».

    • Cela vous étonne de TF1 ? Cela fait des décennies que cette chaîne sans âme ni affect diffuse des reportages pro-chasse toutes les nuits ! Ces chasseurs et leurs complices sont décérébrés, à la limite de la consanguinité à laquelle il convient d’ajouter des générations de crétins gangrénés par l’alcoolisme !

  4. Ce spot où tout le monde est beau, tout le monde est gentil est proprement scandaleux. Je ne suis pas fan du Parti Animaliste, mais faire croire que tuer est un acte fun, ça n’a pas de sens.

  5. Malheureusement les règles du CSA imposent des règles communes à tout le monde et dans une pub :
    – pas d’armes
    – pas d’animal mort
    C’est bon à savoir et peut-êtreq ue ça donne un autre angle de vue au spot publicitaire non ?

  6. Décidément à TV Paris (ment!) quand ils ouvrent la gueule c’est pour dire des mensonges ou des conneries, je me félicite d’avoir broyé mon poste il y a longtemps et de m’épargner l’obligation de payer un impôt supplémentaire pour subir pareil supplice !!!!

Moi aussi je donne mon avis