Quel est le poids de l’ESS en France ?

L’Economie Sociale et Solidaire (ESS) rassemble des coopératives, mutuelles, associations, syndicats et fondations qui conçoivent l’économie autrement. Novembre est le mois de l’ESS en France : l’occasion de découvrir cette économie dynamique.

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 1 Nov 2016, à 16 h 51 min

Novembre, le mois de l’ESS

Tous les ans en novembre, des actions visant à mieux faire connaître l’économie sociale et solidaire sont lancées sur le territoire.

Plus de 2.000 événements pour promouvoir l’ESS

2.000 événements sont proposés pour « découvrir une économie qui a du sens ». Conférences, salons et ateliers sont organisés à destination des professionnels ou du grand public. Concerts et spectacles, dégustations, jeux permettront de découvrir de façon ludique l’ensemble des facettes de l’ESS.

ess

Le Mois de l’ESS se double de la Semaine de la finance solidaire du 3 au 10 novembre, un événement qui vise à faire connaître les solutions qui visent notamment à mieux placer votre argent.

Remise des prix de l’ESS

Le 25 octobre dernier, le Mois de l’ESS s’est ouvert avec la remise des Prix de l’ESS, qui visent à récompenser « des entreprises qui ont de l’audace ! ». Trois lauréats ont été récompensés : la coopérative CLARA, qui rassemble les travailleurs du spectacle et de la culture ; La Machinerie, un atelier de fabrication numérique ; et la plateforme de circuits courts bio Échanges Paysans 05.

Des projets novateurs et inspirants qu’on aimerait voir se multiplier à grande échelle !

Toutes les informations sur www.lemois-ess.org

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. je suis trésorière au sein de l’association HORIZON BOCAGE, qui oeuvre à la plantation et à la restauration de haies bocagères en Loire Atlantique, sur la commune d’Aigrefeuille sur maine, plus particulièrement.
    Cette association est toute jeune puisqu’elle n’a même pas 1 an mais nous y mettons toute notre énergie et notre enthousiasme pour corriger les erreurs du passé et éduquer sur les bienfaits des haies bocagères.
    A travers chaque association, c’est un vrai pouvoir citoyen qui s’exprime et permet de changer de manière plus solidaire le monde dans lequel nous vivons.

    Alexandra

  2. Emmanuel MARIE-LUCE
    Président de l’association L’ARBRE A VIE
    Chevalier de la légion d’honneur
    Bonjour,
    Durand ces vingt dernières années, l’association L’ARBRE A VIE dont j’ai l’honneur d’être le président fondateur, a travaillé en étroite collaboration tant avec les services de l’état (DIREN/ DEAL), qu’avec les collectivités locales de Martinique, sans oublier la ville du Robert qui en son temps nous a permis d’inaugurer les deux concepts que sont « Le panneau d’affichage autorisé » ainsi que « La pré enseigne collective ». Les problématiques « choisies » par l’association ont débouché sur des solutions concrètes que nous avons inscrites dans les appels à projets lancés par l’ETAT, le PNRM, L’office du tourisme, L’ARDTM, L’AGENDA 21 etc. Aujourd’hui encore, nous continuions à interpeler les maires de la Martinique avec le soutien de la CRESS Martinique pour ce grand projet que nous avons appelé « L’accueil visuel en Martinique ». La ville de DUCOS et son maire Monsieur Charles André MANCE a entamée avec l’association un partenariat, pour que la réalisation de tous ces projets primés, labellisés afin qu’ils basculent dans l’ESS au profit d’un grand nombre de chômeurs, au profit de la protection de notre environnement.

Moi aussi je donne mon avis