Plus de 190 substances toxiques ou cancérogènes dans les pelouses synthétiques !

Des chercheurs américains ont recensé plus de 190 substances toxiques ou cancérogènes dans les pelouses synthétiques. La santé des joueurs de football est-elle menacée ?

Rédigé par Perrine de Robien, le 22 Nov 2017, à 12 h 05 min

S’agira-t-il du prochain scandale sanitaire ? Le magazine So Foot vient de révéler que les pelouses synthétiques de certains terrains de football contenaient des substances cancérogènes. Aux États-Unis, on recense déjà des cancers du sang chez plus de 230 joueurs.

Pelouses synthétiques : les billes noires issues de pneus recyclés sont toxiques voire dangereuses pour la santé

Que ce soit sur des terrains de football en plein air ou en salle, les gazons synthétiques sont souvent utilisés comme revêtement de sol : entretien plus simple, ne nécessitant pas d’eau, coût intéressant, etc… Composées de granulats ayant l’aspect de petites billes noires et issus de pneus recyclés, on pensait que ces pelouses synthétiques étaient la bonne solution au regard des nombreux avantages qu’elles présentent.

Seulement cette pelouse semble poser un vrai problème sanitaire : les billes noires qui la composent seraient cancérogènes. L’information a été dévoilée au mois de novembre par le magazine So Foot. Selon le mensuel, des chercheurs américains et néerlandais auraient découvert que ces petites billes noires contenaient près de 190 substances toxiques ou cancérogènes.

Notons d’autre part que les brûlures survenant après une chute sur un terrain synthétique peuvent s’infecter plus facilement. En effet, les revêtements synthétiques ne disposent d’aucun moyen d’épuration des saletés amenées sur le terrain par les joueurs ou les animaux (oiseaux, rongeurs, animaux de compagnie…). Les bactéries accumulées en surface peuvent infecter les plaies. Un phénomène encore non étudié.

Une trentaine de matchs annulés aux Pays-Bas

Arsenic, chrome, plomb… Telles sont les substances que des chercheurs américains avaient relevées en 2008 rappelle le mensuel. Le milieu du foot est donc en pleine tourmente et aux États-Unis, on a déjà recensé 239 cas de cancer du sang chez de jeunes joueurs évoluant sur des pelouses synthétiques exclusivement.

Pelouse synthétique

Pelouse artificielle en rouleau © red mango

En France, la Fédération Française de Football recensait 2.649 terrains synthétiques en 2016 sur un total de 30.000, rapportent nos confrères du Parisien. Alors qu’aux Pays-Bas, une trentaine de matchs ont été annulés et les terrains synthétiques où s’entraînent les joueurs de l’Ajax Amsterdam remplacés, aucune mesure n’a encore été prise en France pour le moment.

Illustration bannière : Terrain de foot en pelouse artificielle- © SB7
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis