En automne, offrez un nouveau souffle à votre gazon

Tandis que l’été s’incline doucement, l’automne pointe son nez en raccourcissant nos journées tout en nous laissant une vague sensation de nostalgie. L’automne, c’est aussi une saison essentielle à votre gazon afin de faire le point sur la saison passée et le préparer pour les saisons froides.

Rédigé par Consoglobe, le 25 Sep 2017, à 7 h 20 min

Que votre pelouse soit nue ou accompagnée de jolies fleurs, de plantes et d’arbustes, ou encore d’un potager, l’entretien de votre gazon en automne est indispensable pour le préserver des ravages causés par les froides températures et permettre de prospérer de nouveau au printemps. L’automne est le moment d‘examiner les pelouses pour des signes d’usure de l’été à traiter si nécessaire. À cette période de l’année, tout traitement a le temps de prendre effet avant que les températures ne tombent et la croissance s’arrête.

gazon

© FamVeld

En automne, on renforce son gazon

L’automne est la période propice à l’aération de vos sols, à l’aide d’un aérateur mécanique, et aux opérations de terreautage, à l’aide de compost. C’est aussi la saison parfaite pour l’ensemencement. Cependant, il est préférable d’opter pour des semences adaptées à l’ensoleillement de votre pelouse.

Un gazon paré pour l’hiver

En effet, un beau gazon requiert des règles strictes, en particulier le choix des semences de pelouse. Privilégiez donc les mélanges de semences gazon « label rouge » qui sont de très bonne qualité.

Comment choisir vos semences de gazon

Notez que les semences contenant des mycorhizes ou des endophytes (champignons) facilitent la création d’un réseau racinaire réduisant ainsi les besoins en eau tout en éloignant naturellement quelques ravageurs comme les vers blancs.

Scarification

Le ratissage régulier et la scarification maintiennent les niveaux de chaume (vieilles tiges d’herbe, mousse morte et autres débris) à un niveau acceptable. Les couches de chaume supérieures à 1 cm de profondeur peuvent empêcher la pénétration de l’eau et la pénétration des engrais.

Pour enlever la chaume, ratissez vigoureusement mais avec précaution avec un râteau à ressort. À noter que le gazon est endommagé s’il est trop scarifié. Ne scarifiez pas au printemps, optez plutôt pour un ratissage léger, car la pelouse peut ne pas se rétablir en été.

Gazon : pas trop ras

Lorsque vous tondrez votre pelouse, si l’ensemencement ne vous concerne pas, veillez à abandonner l’herbe coupée sur le sol afin de préserver le gazon des variations soudaines de températures et pour enrichir le sol via la matière organique qui s’y décomposera.

Enfin, pensez à fertiliser votre jardin avec un engrais 100 % naturel riche en potassium pour renforcer les défenses du gazon et l’aider à mieux passer l’hiver.

En octobre, veillez à ramasser les feuilles mortes que vous trouverez sur votre pelouse et aux alentours et placez-les sur le compost. Sans oublier de rentrer les plantes en pots et en bac.

À noter :  tous les 2 à 3 ans, pensez à réaliser une analyse de votre sol pour en déterminer ses besoins et le rendre plus résistant face aux éventuels ravageurs.

Aplanissement de votre terrain

Pour corriger les bosses et les creux, utilisez une bêche pour découper et soulever votre gazon et faire rouler la couche supérieure. Travaillez le sol sous-jacent et ajoutez ou enlevez de la terre selon le besoin. Replacez le gazon, appuyez sur les bords et arrosez abondamment.

Illustration bannière : Comment entretenir son gazon à l’automne © dimid_86 
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis