Travailler son sol en automne pour préparer l’hiver

L’automne n’est pas forcément la saison la plus faste pour jardiner. Pourtant, il ne faut pas négliger les travaux au jardin à cette période de l’année.

Rédigé par Hugo Quinton, le 23 Oct 2016, à 10 h 39 min

En effet, l’automne est une période pendant laquelle on va redonner de l’énergie aux sols qui ont été beaucoup sollicités durant l’été et vont bientôt devoir affronter l’hiver.

Prendre soin des sols en automne

Le travail du sol en automne est déterminant car la terre, ayant beaucoup donné au printemps et en été, se trouve appauvrie, et le sol tassé. Il va donc falloir redonner de la structure à tout ça et refertiliser.

Redonner de la structure au sol

Pour redonner de la structure à votre sol, l’idéal est d’utiliser une fourche écologique. Avec elle, vous respecterez les différentes couches du sol.

sol, fourche écologique

Travailler le sol à l’aide d’une fourche écologique © Girardin (GFDL or CC BY-SA 3.0) via Wikimedia Commons

La fourche écologique est un outil qui permet de bêcher son potager sans perturber les organismes vivants tels que les bactéries, les champignons, les levures et les vers de terre, et sans altérer la fertilité naturelle du sol. Leur présence est indispensable puisque en décomposant la matière organique, ils libèrent les éléments nutritifs nécessaires au développement des racines et à la croissance des végétaux.

Le travail de la terre avec une fourche écologique permet une meilleure circulation de l’air et de l’eau garantissant la survie des organismes vivants, tout en augmentant la capacité de rétention du sol. Ainsi, grâce à cette méthode naturelle, la structure du sol est préservée.

jardinage jardin automne

Les champignons, les stars de l’automne © Shutterstock

Amender le sol

L’amendement est une étape importante puisqu’il consiste à nourrir le sol. Fertiliser son sol est donc essentiel : pour ce faire, utilisez un bon compost maison !

Pour savoir comment faire du compost chez vous : faire un compost, c’est écologique et très bon pour le jardin. Et si vous n’avez pas de compost, vous pouvez utiliser les produits naturels et bio du commerce : sang séché, corne broyée, corne torréfiée.

compost-mur3Également, les cendres de cheminée sont un excellent fertilisant : elles allègent le sol et l’enrichissent de minéraux.

Lire page suivante : protéger le sol du froid en le couvrant

Illustration : en automne, on prépare le jardin avant l’hiver © Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. La première couche de feuilles doit rester au sec ? et quand il neige un mètre on fait quoi ? …

    • Ba tu reste chez toi et tu fais pas chier
      Bises
      Jean Michel

  2. Oui ce serait idéal, mais en cette période, la terre est vraiment humide, et même avec la fourche écologique (grelinette), ça colle aux dents et c’est pénible. Je n’y arrive jamais. Par contre, j’étale une bonne couche de feuilles mortes sur mon potager ; ça limite les mauvaises herbes.

    (Annabelle : excellent s’écrit avec un « e » !)

    • Cet article est le même que celui de l’an passé ! Bon, normal, les conseils sont toujours valables. Mais vous auriez pu corriger la faute d’orthographe !!!

    • C’est clair ce sont de vrais charlatans
      Bises
      Jean Michel

Moi aussi je donne mon avis