Ces plantes à rentrer absolument dès l’automne, avant même l’hiver

Vous aimez les plantes et en possédez en extérieur comme en intérieur ? Sachez que toutes les plantes ne supportent pas la baisse de luminosité qui s’installe dès l’automne, mais surtout les températures en baisse. Pour que vos plantes préférées décorent à nouveau votre jardin, balcon ou terrasse au printemps prochain, pensez donc à en rentrer certaines. Voici la liste de ces plantes à protéger du froid dès maintenant, sous peine de les perdre.

Rédigé par Cecile, le 3 Oct 2022, à 15 h 32 min
Ces plantes à rentrer absolument dès l’automne, avant même l’hiver
Précédent
Suivant

L’automne est une saison où les jardiniers ne chôment pas. Il faut penser à nettoyer le jardin comme le potager pour qu’ils passent l’hiver au mieux. Les tâches ne manquent pas, de quoi faire parfois oublier l’essentiel : rentrer à l’abri certaines plantes frileuses, qui ne supporteront pas le froid hivernal et qui peuvent déjà souffrir de l’humidité automnale et des jours qui raccourcissent. Plantes en pot, plantes aromatiques et plantes tropicales : lesquelles doivent être protégées dès l’automne ?

Les plantes en pots qu’il faut rentrer à l’abri ou bien pailler avant l’hiver

En premier lieu, certaines plantes en pot dont les racines moins protégées que celles des végétaux en pleine terre sont à rentrer. Les agrumes en pot sont ainsi à protéger, de même que les bougainvilliers et les géraniums, qui n’apprécient pas de passer l’hiver en extérieur, ainsi que les automnes trop humides et froids.

Placez ces plantes en pot en intérieur, dans une pièce suffisamment lumineuse et aérée. Évitez les emplacements trop sujets aux courants d’air comme les entrées par exemple. SI vous possédez une véranda ou un jardin d’hiver, c’est l’idéal ! Sinon, disposez les pots à proximité d’une source de lumière naturelle, mais pas directement derrière vos fenêtres ;  le soleil direct, même hivernal, pouvant alors les brûler.

S’il n’est pas possible de les rentrer en intérieur, pensez à pailler les plantes en pot les plus fragiles et si besoin, les protéger également avec un voile d’hivernage.

Autres conseils pour permettre à vos plantes en pot, fleuries ou non, de passer l’hiver au mieux : débarrassez-les de leurs parties desséchées ou abîmées (fleurs fanées, bois mort…), afin de leur permettre de se concentrer sur l’essentiel. Car à l’approche de l’hiver, beaucoup de plantes entrent en dormance, à savoir une phase de repos nécessaire à leur développement futur. Mieux vaut alors ne les affaiblir inutilement.

Les agrumes en pot à rentrer en hiver

En ce qui concerne l’arrosage des plantes en pot en automne et en hiver, l’ennemi numéro 1 est l’excès d’eau. La plupart se contenteront d’un ou deux arrosages par mois, sauf si vous constatez que leurs feuilles ou tiges flétrissent. Pour finir, ne regroupez pas de manière trop proche vos plantes en pot, au risque de propager des maladies, de gêner leur exposition à la lumière tout en les étouffant.

A lire aussi : Arrosage : comment savoir si j’arrose suffisamment ou trop mes plantes ?

Pensez aussi à protéger les plantes grasses du froid, la plupart n’appréciant pas les températures négatives alors susceptibles de leur être fatales. S’il est possible de les rentrer en intérieur, c’est mieux !

Quelles plantes aromatiques rentrer quand il fait froid ?

Autres végétaux à protéger dès l’automne et encore plus en hiver : les plantes aromatiques en pot. Si la plupart des plantes aromatiques résistent plutôt bien au froid, certaines sont plus fragiles d’autant plus lorsque leurs racines, en pot, sont plus exposées aux frimas. C’est notamment le cas de la verveine, l’estragon du Mexique, la sauge ananas, la citronnelle, le patchouli, le myrte ou encore l’herbe à sucre. L’origan, le basilic comme le thym en pot peuvent aussi trouver place en cuisine pour passer la saison hivernale au chaud.

Pensez simplement à les placer à proximité d’une fenêtre ou autre source lumineuse et à les arroser régulièrement. Autre conseil : avant de les rentrer en intérieur, inspectez-les pour vous assurer qu’aucune n’est infestée par un nuisible qui pourrait alors s’attaquer à vos autres plantes d’intérieur.

A lire aussi : Comment sauver une plante gelée

Les plantes tropicales à protéger dès l’automne

Autres végétaux qu’il faut penser à rentrer à l’abri avant les premières chutes de température : les plantes tropicales, originaires d’Afrique, d’Amérique Centrale ou d’Asie et qui supportent donc mal les climats trop froids. Déplacez-les en intérieur dès la mi-automne, avant que les températures ne descendent en dessous de 18°C.

Il peut s’agir des palmiers, passiflores, orchidées, hibiscus ou encore oiseaux de paradis, autant de plantes tropicales qu’il convient de placer, si possible, dans un environnement humide et lumineux comme une véranda.

À noter qu’une plante tropicale rentrée trop tardivement en intérieur aura tendance à jaunir et perdre ses feuilles comme ses fleurs. Pensez donc à les rentrer avant toute baisse de température.

A lire aussi : Faut-il jeter une orchidée qui n’a plus de fleurs ?

Si toutes les plantes d’intérieur ne doivent pas être disposées à proximité d’une source de chaleur comme un radiateur ou une cheminée, sous peine de dessèchement, c’est encore plus vrai pour les plantes tropicales, plus fragiles. Pour ces dernières, un arrosage modéré doit être adopté en automne et en hiver, afin de maintenir une certaine humidité tout en évitant le surarrosage. Deux fois par mois suffisent généralement.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis