Les pires biscuits de supermarché selon ’60 millions de consommateurs’

Dans sa dernière étude, « 60 millions de consommateurs » est clair : aucun biscuit pour le goûter des enfants n’est assez bon d’un point de vue nutritionnel pour être consommé régulièrement.

Rédigé par Paul Malo, le 2 Oct 2019, à 10 h 00 min

Dans sa nouvelle enquête, le magazine « 60 millions de consommateurs » est sévère avec les différents biscuits achetés par les parents pour le goûter de leurs enfants.

Sept kilos de biscuits par Français et par an

Aucun n’est assez bon d’un point de vue nutritionnel pour être consommé régulièrement. Le test réalisé par l’association de défenses des consommateurs ne saurait être plus clair. Au total, ce sont une trentaine de biscuits, pour beaucoup célèbres, dont la qualité nutritionnelle a été testée. Pourquoi s’y intéresser ? Parce qu’un Français en mange en moyenne sept kilos par an, ce qui n’est pas rien.

« 60 millions de consommateurs » a étudié la composition de ces produits, entre teneur en calories, acides gras, glucides, sucres, mais aussi en fibres et sel. À partir de tout cela, un Nutri-score a pu être établi, évaluant les qualités nutritionnelles de ces biscuits de A à E.

Bilan : 31 sur 36 ont obtenu la lettre E, la plus mauvaise. Quels sont les bons élèves de ce tests ? Les Fourrés chocolat noir bio Bjorg, le Savane Chocolat Brossard, les Lunettes à la fraise Carrefour bio. Également les Butter Rings pur beurre Sondey de Lidl.

linéaires de biscuits

Comment bien choisir dans la jungle du rayon biscuits © Pack-Shot – Shutterstock

Les fibres, souvent les grandes absentes

Pourquoi tant de mauvaises notes ? Notamment parce que ces biscuits sont littéralement remplis de sucres, tels les Pim’s orange de LU, avec 50 g de sucres pour 100 g, ou les Barquettes fraise U Mat & Lou, gorgées de sirop de glucose-fructose. Autre souci : la richesse en sucre de ces gâteaux associée à une cuisson à haute température. Cela favoriserait le développement d’acrylamide, un contaminant alimentaire à risque cancérigène… Nombreux sont les biscuits à frôler le seuil maximal autorisé de 350 microgrammes d’acrymalide/kg.

Et que dire des absents ? Car ce qui manque au fond le plus dans ces biscuits destinés aux goûter des enfants, ce sont les fibres, essentielles au bon fonctionnement de notre corps. Ainsi, dans les produits testés, un tiers des références au chocolat et aux fruits à base de céréales atteignent juste les 3 g/100 g, soit le minimum. Même les biscuits Bjorg fourrés au chocolat noir bio culminent à 5 g/100 g…

Illustration bannière : Certains biscuits sont des « bombes à sucres » © Ronald Sumners
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. Personnellement je fais mes gâteaux , tartes et biscuits secs comme ça je peux réduire le sucre et le beurre , ainsi que crème dessert fromage blanc et yaourts au moins je sais ce qu’il y a dedans !

  2. Après avoir chercher vainement des biscuits pour ma petite fille, j’ai décidé de les faire en diminuant la dose de sucre des recettes. Finalement, ce n’est que de la farine, du beurre et du sucre, chocolat ou non, et ça cuit en 10 mn et se conserve très bien dans une boite en fer.

Moi aussi je donne mon avis