Eco-tourisme vert en France

Cette année, l’éco-tourisme, ça se passe en France !

Et en Bretagne particulièrement !

Avec moins de 2 % de son offre touristique consacré à l’écotourisme, la France révèle sans aucun doute un certain retard sur ses voisins d’Europe du nord, plus avisés à intégrer les logiques du développement durable à ce secteur de l’activité. Depuis quelques années pourtant, le phénomène commence, toute proportion gardée, à se propager.

L’écotourisme une filière d’avenir !
écotourisme

Première destination touristique au monde, la France doit faire face à la concurrence étrangère de plus en plus réactive. Voici les challenges et les mutations d’un secteur qui emploie actuellement deux millions de personnes.  Suite de l’article

Portrait d’un éco-hébergeur Breton

Nombreux sont les éco-gîtes en Bretagne. Arrêtons-nous à La Petite Presqu’île, un éco-gîte étape niché dans le sud du Morbihan. Nadine Maunet, propriétaire des lieux, nous ouvre grand les portes ! Lire l’interview

Viatao adore la Bretagne !

C’est pour sa qualité d’expert du tourisme responsable que le Comité Régional du Tourisme en Bretagne a fait appel à Viatao afin de l’aider à concevoir son site Internet 100 % tourisme responsable : voyagez-responsable.tourismebretagne.com.

Une manière éco-citoyenne et originale de découvrir cette magnifique Région.

 

En savoir plus…

Et aussi…

Ce n’est pas parce qu’on est en vacances qu’il faut relâcher ses efforts et faire exploser son empreinte carbone.

Il est tout à fait possible de maîtriser son impact écologique en vacances. consoGlobe vous propose d’ailleurs 10 conseils pour vous y aider.

Conseil n°1 pour réduire son empreinte écologique en vacances : si vous partez en France, renseignez-vous sur les moyens de transport alternatifs à la voiture. Vous pouvez aussi opter pour le co-voiturage…

Conseil n°2 pour réduire son empreinte écologique en vacances : compensez vos émissions de gaz à effet de serre. Si vous utilisez l’avion pour vous rendre sur votre lieu de vacances, contrebalancez l’utilisation de ce moyen de locomotion très polluant en compensant vos émissions et en finançant des projets environnementaux.

Conseil n°3 pour réduire son empreinte écologique en vacances : limitez votre consommation d’eau. À l’hôtel, précisez que vous n’avez pas besoin que vos serviettes et draps soient changés tous les jours.

Lire la suite


6 commentaires Donnez votre avis
  1. vos mére son des dinosaure

  2. Bonjour, La france premier pays de destination touristique avec sa nature riche en geologie, a beaucoup à faire au developpement d’ecotourisme !!!!!
    En avant donc !!!!!!!

  3. l’écotourisme en france doit avoir beaucoup de detail car il est d’une grande importance en france. De miliers de touristes viennent chaque années en France.

  4. Le developpement durable, c’est du bon sens appliqué au quotidien, et en plus cela créé des économies, comme sur notre camping.
    Le seul camping certifié green globe au monde, une toute petite structure parmi les grosses multinationales !
    Et maintenant nous travaillons sur un projet vacances sans voiture, déja testé en 2013

  5. Nous devons œuvrer en coaction pour un développement durable.L’exemple est à suivre

    • je dis Mayiba as tu ete prof de math dans les annees 1993-94?

Moi aussi je donne mon avis