Parfum maison : Eau de la Reine de Hongrie, pour capturer l’été

Rédigé par Véronique Desarzens, le 5 Jul 2015, à 11 h 49 min

Profitez de la saison pour capturer les senteurs de l’été : pensez à récolter et à faire sécher les pétales des roses, bio, impérativement, de votre jardin. Pour en prolonger le bonheur et faire aussi celui de vos amies, voici une préparation quasi mythique : l’Eau de la reine de Hongrie !(1)

Eau de la Reine de Hongrie : un peu d’Histoire…

Comme souvent, son origine varie selon les versions. L’une d’elles rapporte que la recette a été inventée par un ermite à l’intention de la reine, pour que cette dernière retrouve sa jeunesse et sa beauté. Une autre légende prétend que cette eau désormais fameuse, aurait transformé une princesse très âgée en une ravissante jeune personne, demandée ensuite en mariage par un roi de Pologne…

Eau de la Reine de Hongrie

Où est la vérité ? Dans le bocal ! À vous cette eau de princesse et de reine, à appliquer aussi en lotion. Pour profiter pleinement des vertus de cette eau, certaines belles ne se contentaient pas de l’apprécier en usage externe. Madame de Sévigné, dit-on, la buvait. Il semblerait même que cette eau ait été un remède fort à la mode autrefois, embellissant, certes, mais aussi euphorisant ! Prudence toutefois : si Madame de Sévigné vous inspire, assurez-vous de vous procurer de l’eau de fleur d’oranger comestible.

Parfum maison : voici comment

Mélangez d’abord :

  • 30 ml d’alcool à 60°, que vous trouverez en pharmacie
  • 30 ml d’eau de fleurs d’oranger

Ajoutez :

  • 2 cuillères à soupe de romarin séché
  • 1 à 2 c. à s. de feuilles de menthe séchée
  • 3 à 4 c. à s. de pétales de rose frais ou séchés. Dans ce cas, 2 à 3 c.à s. suffisent.
  • L’écorce râpée d’un citron

Eau de la Reine de Hongrie Romarin

Placez le tout dans un gros bocal, laissez macérer une quinzaine de jours, puis filtrez. Laissez reposer encore 10 jours avant de mettre en petits flacons, et d’apprécier ou d’offrir.

On ne dira jamais assez à quel point certains parfums que l’on trouve dans le commerce sont ennemis de la santé. Certaines personnes n’ont d’ailleurs qu’à se promener dans les rayons parfumeries pour attraper aussi vite un mal de tête tenace… Alors, entre nous, autant les préparer soi-même, non ?

Illustration bannière : Arbre d’oranger en fleur – © Janaph Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis