Okja : l’avis enthousiaste d’une jeune fille de 12 ans

Ce film Netflix dont tout le monde parle en ce moment est souvent décrit comme étant destiné aux adultes. Mais moi, Ilana, 12 ans, j’ai été touchée par son histoire, qui m’a fait réfléchir à l’élevage des animaux qu’on mange.

Rédigé par Ilana, le 6 Jul 2017, à 7 h 41 min

Le film est l’histoire d’une jeune fille, Mija, qui élève avec amour dans la ferme de son grand-père, en Corée du Sud, un cochon génétiquement modifié pour être plus gros, il ressemble à un hippopotame. Elle ne sait pas qu’il a été créé dans un laboratoire spécialement pour être mangé. Elle croit donc que c’est parce qu’elle l’a fait courir et s’est occupé de lui qu’il est passé de la taille d’un petit cochon à un animal de la taille d’une petite voiture.

Un jour, une équipe de scientifiques lui enlève son ami pour le transformer en viande : ils savent injecter un tuyau dans le ventre de l’animal pour en extraire des saucisses et veulent à la fin le tuer pour manger le reste, dans lequel tout est comestible, dans un monde où la nourriture et surtout la viande manquent. Cette petite fille va essayer par tous les moyens de récupérer son cochon après de nombreuses péripéties.

Pourquoi j’ai aimé Okja

J’ai aimé le fait qu’un animal et un humain soient aussi proches, parce que ce sont souvent, dans les films et dans la vraie vie, des humains amis avec d’autres humains. J’ai aimé la coopération entre Mija et les gens qui défendent les animaux. Ça rend le film chaleureux. Et les images du super-cochon paraissent totalement vraies.

Le film cherche à nous faire penser qu’il ne faut pas tuer d’animaux pour manger de la viande. Après avoir vu le film, je pense qu’on peut manger de la viande, mais pas trop. Le film semble dire aussi que les abattoirs devraient être différents ou éliminés, mais je ne comprends pas comment, parce que si on doit tuer des animaux, on est obligé de leur faire mal. On ne sait pas si les défenseurs des animaux mangent de la viande ou pas dans le film, juste qu’ils ne veulent pas manger de la viande des cochons comme Okja. Je pense qu’on peut vivre sans viande, mais le film n’explique pas comment.

Par contre je n’ai pas aimé le fait que dans le groupe des « méchants”, tout le monde est d’accord avec les idées de Lucy Mirando. Il faudrait peut-être qu’il y ait un traître, par exemple qui aide les protecteurs des animaux, qui soit découvert à un moment, pour donner plus de suspense.

Ce film m’a fait réfléchir : est-ce qu’il faut tuer des animaux pour faire de l’argent, jusqu’à enlever des animaux à des personnes qui y tiennent ? Est-ce qu’il faut exploiter des animaux et les mettre dans les abattoirs ? Est-ce qu’on peut tous vivre sans viande ? C’est un film que je recommanderai à mes amies, parce qu’il est touchant, émouvant, il peut aider les gens à se poser la question si on ne tue pas trop d’animaux et si on ne les fait pas souffrir pour rien.

Pour tous les âges

Je recommande Okja aussi pour tous les âges, mais pas pour les plus jeunes : il y a des moments où on voit les animaux se faire torturer et tuer.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ilana est née en 2005. Elle vit à Bruxelles, mais aime passer les vacances à la montagne et à la campagne. Elle "n'aime pas les voitures", elle aime jouer...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis