Ces plantes à ne pas tailler au printemps

La taille n’est pas un exercice si aisé quand on sait le nombre d’essences différentes qui peuvent peupler notre jardin. Si une bonne partie de arbres et arbustes peuvent trouver un intérêt à une taille à la toute fin de l’hiver et au début du printemps, ce n’est de loin pas le cas de tous.

Rédigé par Julien Hoffmann, le 20 Apr 2021, à 15 h 45 min
Ces plantes à ne pas tailler au printemps
Précédent
Suivant

Ne pas tailler un arbre ou un arbuste peut être une règle essentielle si vous ne souhaitez pas voir dépérir puis mourir certaines essences qui ne supportent que très mal le fait de vous voir arriver avec votre sécateur en même temps que les beaux jours. Prenez donc garde à ne pas couper quand il vaut mieux procrastiner !

Des plantes à ne pas tailler au printemps

Les spirées de printemps

Bon, entre nous… C’est tout de même marqué dans le titre : si la plante « est du printemps » il est assez clair que la taille du printemps est à proscrire.

La raison est en effet relativement simple au-delà de son seul nom. Les spirées fleurissent très tôt dans la saison, au printemps, et les tailler à ce moment les affaiblit tout particulièrement tout en leur enlevant leur intérêt premier.

Le lilas : Après floraison

La taille du lilas est déjà un peu particulière pour plusieurs raisons, mais cet arbre est assez tatillon pour avoir décidé clairement du moment qui sera le sien.

Une chose est sûre, si vous vous décidez pour une raison ou pour une autre à lui faire une taille du printemps, il saura vous le rendre comme il se doit en restant… sans fleurs pour l’année !

ne pas tailler

Voilà ce que vous avez raté si vous avez taillé votre lilas dès le printemps arrivé © C Murray

L’érable du Japon : pas de taille du printemps !

Cet arbre possède une croissance lente d’une part et ne va pas particulièrement grandir s’il est contraint par son implantation (pot, terrasse, etc.). Cela revient à dire que si vous taillez l’érable du Japon (Acer palmatum) au mauvais moment, vous risquez fort de lui donner une tatane derrière la tête en même temps que le coup de grâce.

Contraignez-vous donc à le tailler durant l’hiver ou à la fin de l’automne, mais surtout pas au printemps où il aura besoin de toute son énergie pour affronter la nouvelle saison en devenir.

Le Seringat

Le seringat n’est pas appelé Jasmin des poètes pour rien : il ne résistera pas à un assaut de tronçonneuse à n’importe quel moment de l’année…

Un peu de délicatesse est en effet de mise pour cet arbuste à floraison précoce et dont la taille du printemps, tout comme la taille forsythia, consiste principalement à couper les tiges ayant fleuri de moitié. Difficile de tailler des tiges à fleurs si elles n’ont pas fleuri n’est-ce pas ?

On intervient donc après le printemps et une fois la floraison passée sans quoi votre seringat en perdra son latin aussi sûrement que vous.

Les haies

Premier rappel utile : Le printemps a commencé au 20 mars.
Deuxième rappel utile : La loi interdit la taille des haies du 15 mars au 31 juillet

ne pas tailler

Pas de taille du printemps pour les centaines de milliers de kilomètres de haies de notre pays – © Emjay Smith

Pour toutes les haies donc, et, quelles que soient les essences qui les composent, on pose le taille-haie et on laisse tranquille la biodiversité. Ce qui est « propre » ou « entretenu » pour bien des nôtres n’est que trop synonyme de mort et de chute des effectifs pour tellement d’oiseaux et d’insectes de nos haies qu’il faut que ça cesse !

Alors on prend une chaise de camping, on se sert un bon sirop et on s’affale dedans en se morigénant d’avoir raté la date, mais on ne déroge pas à la loi.

Illustration bannière : Houla malheureux, pas de taille au début du printemps pour le forsythia ! Pour un bouquet oui par contre… © encierro
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis