Mode Ethique. AME, portraits de marques qui ont du sens

Rédigé par Annabelle, le 24 Oct 2011, à 18 h 02 min

Continuons notre série de portraits de marques éthiques regroupées au sein de  l’association AME (Acteur pour la Mode Ethique) avec Althéane, marque de prêt-à-porter et de linge de nuit et NU, qui rend éthique l’un des vêtements de notre garde robe les plus polluants.

Althéane, linge de nuit made in romance

Althéane c’est la légèreté du printemps associée à l’engagement sur le terrain via la mise en place d’actions humanitaires.

Althéane s’est associée en 1987 à l’ONG philippine THEA, qui est venue en aide à une centaine de femmes originaires des bidonvilles de Manille, en leur donnant la possibilité de vivre de leur talent.
Ces couturières aux doigts de fée ont ainsi pu sortir leur famille de la misère, en leur offrant un toit décent, les soins médicaux et l’accès à l’éducation nécessaires pour construire l’avenir de leurs enfants.

Le partenariat commercial entre Althéane et les couturières philippines est bâti sur le long terme, contribuant à un véritable changement en profondeur.

Les actions menées par THEA s’articulent autour de 4 pôles :

  • le logement en facilitant l’accès aux prêts pour la réalisation de travaux ou pour accéder à la propriété
  • la santé en permettant aux femmes de bénéficier de congés maternité, de bilan de santé etc
  • l’éducation en donnant accès à des bourses scolaires et à des haltes garderie
  • la formation en offrant la possibilité d’améliorer les aptitudes des ouvrières en matière de couture

Althéane est membre de la Plate-forme pour un commerce équitable (PFCE) et dispose de sa propre charte.

Thea, la lingerie de nuit pour femmes

La marque Thea (du même nom que l’ONG partenaire) habille les nuits de romantisme ! Dentelle, coton … la marque a puisé son inspiration dans les valeurs sûres et classiques pour proposer une lingerie de nuit douce, confortable et élégante. La collection est même déclinée pour les petites filles, avec des modèles allant du 2 au 12 ans.

Thea c’est aussi une gamme conçue spécialement pour les événements : robes de baptêmes et vêtements traditionnels pour Bébé.

Sweet Blossom, la marque poétique

Les collections Sweet Blossom sont poétiques ; elles mélangent le romantisme à des notes très contemporaines. Dentelles, coton biologique et matières naturelles se mêlent pour donner des pièces de qualité artisanale et quasi uniques car produites en petites séries.

Des matières respectueuses de l’environnement

Althéane ne travaille qu’avec des matières et des produits respectueux de l’environnement.
La collection Sweet Blossom utilise exclusivement du coton issu de l’agriculture biologique. Les articles de lingerie Thea sont pour la plupart réalisés eux-aussi à base de coton bio.
Althéane, outre le coton, travaille des matières naturelles telles que la soie, la laine ou l’alpaga.
Quant aux teintures utilisées, elles sont certifiées Oeko-tex, ce qui garantit qu’elles sont exemptes de substances nocives.
La marque souhaiterait aller plus loin en utilisant exclusivement des teintures végétales. Pour l’instant, le projet est encore à l’étude.

Pour plus de renseignements : altheane.com

 

*

La suite p.2> NU, les jeans à l’état brut

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Bien sur que ces vetements ne sont pas fabriqués en France. Mais le coton bio n’est pas celui de la mer d’Aral. Les procédés de fabrication sont améliorés. La Turquie a perdu beaucoup de marchés en interdisant le sablage,qui a provoqué de nombreux dégats. Il est juste que ce pays retrouve de nouveaux marchés. Quant à la France, la filière textile a pratiquement disparu et c’est un peu de notre faute, puisque nous voulons acheter au moins cher et nous faisons la fortune des pays émergeants qui ont des couts beaucoup plus bas. Comme dans d’autres domaines, c’est à nous de faire des choix; choix que nous n’avons pas su faire alors que nous avions encore les entreprises chez nous.

  2. si j’ai bien compris aucuns emplois n’est sur notre sol. Quant on parle d’équité c’est pour les autres pays et jamais pour le notre. Il nous faudra pourtant avoir des salaires pour acheter ces produits qui viennent des autre pays. A noter que même le coton bio demande énormément d’eau pour pousser. on a vu les conséquences sur la mer d’Aral. Quant à l’emprunte carbone elle est très importante à cause de la disparition des arbres. Pas seulement en Amazonie mais dans tous les pays du monde.Cependant c’est la pollution qui ne se voit pas qui rendra la terre stérile celle de la radioactivité sur terre et dans les océans.

Moi aussi je donne mon avis