Des chercheurs irlandais découvrent un nouvel organe

Le corps humain possède 79 organes et non pas 78 : c’est la conclusion que viennent de faire des chercheurs de l’University Hospital Limerick, en Irlande.

Rédigé par Anton Kunin, le 5 Jan 2017, à 10 h 15 min

Le corps humain n’a pas évolué, loin de là ! C’est plutôt notre compréhension de notre anatomie qui a un tout petit peu avancé.

Un élément de plus du système digestif

L’organe nouvellement découvert, le mésentère, est situé dans le système digestif et relie l’intestin aux parois abdominales, révèlent les chercheurs qui ont mené l’étude. Il serait faux de dire que l’existence du mésentère était complètement ignorée, mais une description exacte manquait. De plus, jusqu’ici, il n’était tout simplement pas considéré comme un organe.

Les chercheurs sont parvenus à établir l’anatomie et la structure du mésentère. L’étape suivante sera l’identification de sa fonction. Ces informations sont d’une grande importance pour la médecine : en ayant connaissance du fonctionnement normal du mésentère, il sera possible d’identifier des anomalies et donc d’établir la présence d’une maladie.

mésentère, système digestif hulain

De meilleurs soins en perspective

Cette découverte en est certes une pour la médecine moderne, mais il n’empêche que la première description du mésentère a été faite par Léonard de Vinci en 1508. Or, ni elle, ni les descriptions ultérieures, n’étaient exactes. En effet, jusqu’ici la science le considérait comme une série de structures fragmentées. Il a fallu quatre ans de travaux et d’observations au microscope pour établir sa structure véritable.

Une meilleure connaissance du mésentère se traduira sans doute par des opérations chirurgicales plus précises et moins invasives, et des complications moindres après celles-ci. La découverte du mésentère donne désormais naissance à tout un champ dans la médecine : la science mésentérique.

Illustration bannière : – © T. L. Furrer Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis