Le meilleur moyen pour se protéger du soleil ? L’ADN !

Des chercheurs sont en train d’élaborer une crème solaire à partir d’ADN, le meilleur moyen, selon eux, de se protéger du soleil.

Rédigé par Pauline Petit, le 1 Aug 2017, à 10 h 50 min

Pour protéger son ADN des rayons du soleil, le matériau le plus efficace serait… l’ADN. Des chercheurs sont en train d’élaborer une crème solaire à partir de cette matière révolutionnaire.

La crème solaire de demain est à base d’ADN

Depuis sa découverte, l’ADN ne cesse de nous étonner. Molécule de séquençage du vivant, il est devenu un “matériau de construction” pour les matières du futur. On l’utilise notamment dans la nanochimie, pour réaliser des matières proches du plastique aux caractéristiques inédites. La dernière trouvaille des chercheurs ? Plus que toutes les crèmes solaires, il s’agirait du produit le plus sûr, le moins dangereux et le moins polluant pour se protéger du soleil.

Un film à base d’ADN en cours d’élaboration

Des scientifiques ont testé un film d’ADN à base de sperme de saumon sur une surface en verre. Leurs observations ont montré que plus le soleil tapait fort, plus le film d’ADN renforçait sa protection en tissant une sorte de “maillage” sur la surface.

adn

Ainsi, 90 % des UVB et 20 % des UVA, responsables du vieillissement et des maladies de peau, étaient freinés par le film, soit absorbés, soit réfléchis à sa surface. Une protection qui se renforce avec la puissance du soleil, agissant comme un “moteur” sur l’ADN.

Cette découverte qui pourrait révolutionner l’industrie de la crème solaire, est pour l’instant encore au stade de la recherche. Reste qu’avant de se tartiner de sperme de saumon, on aimerait être convaincus de son innocuité totale pour la santé et pour l’environnement… En attendant, rien ne vaut une crème solaire bio et un grand chapeau de paille !

Illustration bannière : de la crème solaire – © Zoom Team
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. L’ADN est détruit par les UV et est sensible à la chaleur. Donc se serait étonnant que se soit à base d’ADN.

Moi aussi je donne mon avis