Des médicaments en vente libre inutiles, inefficaces et dangereux !

Selon une enquête de 60 Millions de consommateurs publiée en octobre, certains produits vendus sans ordonnance en pharmacie sont « inefficaces » voire « dangereux ». Explications.

Rédigé par Audrey Lallement, le 20 Oct 2020, à 10 h 30 min

« Inefficaces », « dangereux », présentant trop d’effets secondaires : voici les résultats peu glorieux d’une enquête de 60 Millions de consommateurs sur les compléments alimentaires et les médicaments vendus sans ordonnance.

Des médicaments et compléments alimentaires « à proscrire »

Rhume, mal de gorge, coup de fatigue… Pour soigner ces petits maux sans gravité, la plupart des Français se dirigent vers leur pharmacie sans passer par la case médecin. Ils y achètent alors des médicaments ou des compléments alimentaires. Des remèdes qui ne sont pas inoffensifs et dont le magazine 60 Millions de consommateurs a évalué l’efficacité et les effets secondaires dans une enquête publiée dans son hors-série du mois d’octobre.

Bilan de l’enquête : sur les 132 produits vendus en libre-service en pharmacie « les plus plébiscités du marché » – 60 médicaments et 72 compléments alimentaires – passés au crible par 60 Millions de consommateurs, moins de 15 % sont « à conseiller ». Pire, 35 sont « à proscrire ».

La balance bénéfice risque de ces remèdes serait disproportionnée. Par conséquent, le magazine réclame une réglementation plus stricte avec des notices plus claires faisant notamment mention des effets secondaires, en particulier sur les plantes et les huiles essentielles que ces produits contiennent.

Lire aussi – 8 remèdes naturels contre le rhume

« Inefficaces », « dangereux » ou présentant trop d’effets secondaires

Parmi ces produits vendus particulièrement populaires, 60 Millions de consommateurs a épinglé l’ibuprofène et le paracétamol (Doliprane, Dafalgan). Ces derniers sont certes efficaces mais peuvent occasionner de graves lésions au niveau du foie en cas de surdosage.

Concernant les médicaments contre la toux et le mal de gorge (Bronchokod ou Drill), le magazine rappelle leurs nombreux effets secondaires : vertiges, convulsions, de l’urticaire et difficultés respiratoires. Sur les 12 produits testés aucun n’a prouvé son efficacité sur le mal de gorge et ils ont tous été classés « rouge ».

Paracétamol et de ibuprofène : attention au surdosage © Elena Chevalier – Shutterstock

Quant aux médicaments contre les allergies (Humex Allergie, Polaramine) ils contiendraient des substances allergisantes. Enfin, l’enquête révèle que les compléments alimentaires pour enfants sont « d’autant plus inutiles que les carences sont rares à cet âge de la vie ».

Illustration bannière : Des produits en libre service qui remportent un grand succès en pharmacie sont dangereux  © MikeDotta – Shuttterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. vous raconter des blagues , vos experts sont fiévreux , j ai avalé le paracétamol plus de 40 ans , ça vous dit quelque chose !!! mon foie impeccable , bronchokod , je viens d avaler deux flacons sans sucre , excellent alors touché par l asthme , rinomicine qu on deconseille j ai une boite devant moi , tres efficace contre les rhumes .Ces gens ont ils experimenté ces medicaments sur leur corps , au lieu de nous raconter leurs bobards , ces médicaments ne coutent pas chers

Moi aussi je donne mon avis