Des lunettes biodégradables à vue d’oeil ?

Rédigé par Consoglobe, le 3 Nov 2010, à 11 h 08 min

Mises au point par l’opticien Demetz, les lunettes B-Wear sont présentées comme les premières lunettes de soleil dont la monture est 100 % biodégradable, disparaissant en seulement 18 mois dans un tas de feuilles mortes…
Fond dans la nature, pas sur votre nez : tel pourrait être le slogan de cette paire de lunettes dite éco-responsable. Developpement durable article

Pourtant, on est parfois à la limite du Greenwashing…

Des lunettes de soleil éco-responsables… ou pas ?

On connaissait le bioplastique pour les gobelets, stylos, ou sacs de course… Le voici qui entre sous la forme d’acide polylactique (PLA) dans la composition de lunettes de soleil, au look très sportif et baptisées B-Wear.
Mais attention : seules leurs montures sont faites à partir de ce matériau provenant de la fermentation d’amidon de maïs.

  • Leurs verres, eux, sont faits à partir de “Rilsan® Clear G 830 Rnew, une nouvelle matière plastique transparente produite par le chimiste Arkema et composée à 54 % d’huile de ricin, un végétal non alimentaire. Reste à connaître les 46 % restants et la durée de biodégradation de ce polyamide, indiqués nulle part…

Developpement durable articleAlors, quand le fabriquant compare la durée de dégradation naturelle de lunettes (verres + monture) faites de plastique pétrochimique – 400 ans au minimum– à celle de la monture de ses lunettes B-Wear (donc sans les verres…), rapidement et 100 % biodégradable, c’est un peu de la triche dirait un enfant…

Une monture de lunettes compostable

Selon Demetz, la monture des lunettes B-Wear mettrait 120 jours pour se dégrader dans un compost familial, 1 an et demi dans un tas de terre ou de
feuilles mortes, et environ 4 ans dans une rivière, un lac ou un océan. Ce n’est tout de même pas une excuse pour la jeter dans la nature…

Une alternative aux lunettes de soleil en plastique classique

Cette petite duperie est un peu dommage, car ces lunettes de soleil semblent quand même en valoir la peine :

  • au-delà d’une monture biodégradable, les couleurs de cette dernière est à base de teinture alimentaire et les lunettes ne comportent aucune visserie.

Developpement durable articleAu final, un produit plus écolo que des lunettes en plastique traditionnel. Reste bien entendu à connaître avant de se précipiter dessus d’autres éléments primordiaux tels que leur indice de protection, la taille…

Les lunettes de soleil B-Wear, en résumé

Les +

  • Peuvent être munie de verres correcteurs.
  • Monture biodégradable et légère (20g).
  • Teinture alimentaire.
  • Pas de vis.

Les –

  • Avant tout réservées aux activités de plein air : fashion sur le vélo, moins en ville.
  • Les débats autour du bioplastique, toujours d’actualité (en savoir plus).
  • Des leurres dans la communication autour du produit.

Prix : 75 €
Disponibles à partir de décembre 2010 chez les opticiens.

*

A lire également :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis