La lumière naturelle : véritable élixir de bien-être

Au coeur de l’hiver, vous vous sentez fatigué et plus fragile aux infections ? Et si c’était un manque de lumière ? La lumière naturelle influence notre humeur et notre santé. On vous explique comment et quelles sont les solutions pour faire entrer la lumière chez soi toute l’année.

Rédigé par consoGlobe, le 20 Jan 2020, à 11 h 20 min
Cet article a été sponsorisé, mais nous gardons
notre liberté éditoriale et y avons écrit ce que nous pensons.

En automne et en hiver, l’effet se ressent : les journées raccourcies et le temps maussade nous font perdre de notre joie de vivre. La raison n’est pas uniquement liée à l’impossibilité de faire des promenades ou de prendre un verre en terrasse : c’est le manque de lumière naturelle qui vient mettre à mal notre cycle circadien, soit notre horloge biologique. Un problème accentué lorsque l’on habite dans un appartement sombre y compris lorsqu’il y a un soleil éclatant.

L’impact de la lumière naturelle sur la santé

En 2002, lorsque le chercheur américain David Benson découvre, dans les yeux, des récepteurs rétiniens responsables de la régulation de l’horloge biologique, c’est une révolution. On a la preuve formelle que la lumière a un impact sur l’ensemble des fonctions biologiques

Toutes les sources de lumière ne se valent pas

Quand on est exposé à la lumière du jour, on se sent mieux. Mais attention : on parle bien de la lumière naturelle et non artificielle :

  • la première diffuse un spectre de couleurs plus large que la seconde ;
  • elle a aussi une intensité beaucoup plus importante (jusqu’à 100 000 lux en été, alors qu’un éclairage artificiel dépasse rarement 1000 lux).

De plus la lumière naturelle varie. Plutôt bleue au petit matin, elle favorise l’éveil, quand la lumière rouge du soir favorise l’endormissement.

Allumer quelques lumières à la maison ne suffit donc pas à compenser le manque de lumière naturelle.

Comment la lumière naturelle agit-elle sur l’organisme ?

L’exposition à la lumière naturelle de cellules photosensibles de notre rétine régule une toute petite zone de notre cerveau, nichée dans l’hypothalamus. Ce « chef d’orchestre » de notre horloge biologique déclenche la production de différentes hormones qui évoluent selon un rythme de 24h : le jour on produit des hormones favorisant l’activité physique et cérébrale alors que la nuit, ce sont des hormones telles que la mélatonine nécessaire à l’endormissement, qui prennent le relais.

Un appartement lumineux influe sur la santé

Nous n’avons pas tous la chance de vivre dans un logement lumineux © Yuganov Konstantin

La lumière naturelle améliore notre tonus et notre vitalité

Les recherches sur les troubles dépressifs saisonniers ont mis en évidence les effets néfastes du manque de lumière naturelle sur notre moral. Parmi eux, le manque de motivation, le risque d’assoupissement ou encore l’envie de manger sucré peuvent être régulés par l’exposition régulière à lumière naturelle, qui évite ces désagréments.
Le matin, la lumière du jour déclenche aussi la production de cortisol, hormone qui donne notamment le coup de fouet à l’organisme pour commencer la journée.
La lumière naturelle permet également une meilleure concentration et améliore les performances cognitives.

Rythme circadien et défenses immunitaires

La lumière naturelle agit aussi sur notre système immunitaire.

Une étude dirigée par la Dr Erol Fikrig de l’université de Yale a ainsi démontré l’influence d’un dérèglement de notre horloge biologique sur la synthèse d’une protéine impliquée dans la reconnaissance des virus et des bactéries. En re-synchronisant notre biorythme grâce à la lumière naturelle, on aide ainsi nos globules blancs à être plus réactifs et à lutter contre les infections.

Par ailleurs, l’exposition aux UV permet la production de vitamine D dont le manque provoque fatigue, faiblesse musculaire, déprime et crampes.

La lumière naturelle : un enjeu de santé publique

Le manque de lumière naturelle ne se fait malheureusement plus uniquement sentir à cause du rythme des saisons : les personnes qui habitent en ville peuvent souffrir d’un manque de lumière naturelle dans leur habitation toute l’année. La cause ? Des immeubles qui cachent le soleil car trop proches les uns des autres, une exposition au nord plutôt qu’au sud, l’absence de balcon ou terrasse.

Une bonne exposition à la lumière naturelle a des effets bénéfiques sur notre santé en réduisant la fatigue et le stress ou encore en améliorant notre sommeil, il apparaît clairement que l’enjeu devient de santé publique avant tout. En améliorant la santé des personnes de manière naturelle on réduit l’utilisation de médicaments tout en augmentant leur bien-être et en régulant le bon fonctionnement de leur corps.

Des solutions pour faire entrer la lumière chez soi

Malgré la prise de conscience des pouvoirs publics et des chercheurs concernant cette problématique, il apparaît impossible d’agir sur l’urbanisme en tant que tel. On ne va pas détruire un immeuble pour que celui d’en face ait plus de lumière. Depuis quelques années, d’ailleurs, la luminothérapie prend de l’ampleur… mais elle ne peut pas remplacer la lumière du soleil.

Les réflecteurs de lumières

Une entreprise française s’est penchée sur la question et a développé une solution aussi simple qu’efficace : des réflecteurs de lumière naturelle.

Pour capter la lumière du jour et la diffuser sur les murs et le plafond des habitations, Alexi Hervé, le fondateur d’Espaciel a développé une surface innovante 30 % plus réfléchissante qu’un miroir, 5 fois plus légère, incassable et non-éblouissante.

Une fois positionné dans la bonne direction, sur le rebord d’une fenêtre, un balcon ou encore un jardin, un réflecteur de lumière apporte 50 % de lumière en plus dans la maison quelle que soit la météo.

Réflecteur de lumière Espaciel

Simplement réfléchie, cette lumière est identique à celle envoyée directement par le soleil et offre donc tous ses bienfaits.

Une solution économique et écologique

Les réflecteurs de lumière s’installent en quelques minutes, sans outils. Ils sont 10 fois moins chers que la création de nouvelles fenêtres car ils ne nécessitent aucune travaux de l’habitat.

Pour les habitations les moins éclairées, ils permettent également des économies d’énergie en évitant de devoir allumer la lumière en pleine journée.

Après plus 8 000 installations dans 24 pays, les réflecteurs de lumières Espaciel ont prouvé qu’ils étaient une alternative bien-être durable et efficace pour amener de la lumière dans toute l’habitation.

Photo de couverture © Leszek Glasner

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis