La 1ère tour de logements à énergie positive au monde va être construite à Strasbourg

Rédigé par Hugo Quinton, le 4 Nov 2015, à 19 h 40 min

Le promoteur immobilier Elithis, basé à Dijon, vient de poser la première pierre du projet de tour éponyme, lundi 2 novembre, à l’entrée de l’écoquartier Danube, près du port de Strasbourg. C’est la toute première tour de logements à énergie positive au monde.

Le premier habitat du futur se trouve à Strasbourg

Haute d’une cinquantaine de mètres, cette tour du futur comprend une soixantaine de logements et, selon Elithis, ne sera pas plus chère à construire qu’un bâtiment ordinaire équivalent. Cette tour produira donc plus d’énergie qu’elle n’en consommera.

tour énergie positive strasbourg

L’Elithis produira l’équivalent de 90,3 kWh/m²/an grâce à des panneaux photovoltaïques posés en façade, pour une consommation l”gréement moindre d’environ 88,5 kWh/m². « C’est une première en Europe et même dans le monde. Je suis donc très heureux que Strasbourg soit pionnière. Je pense qu’il est souhaitable que cela devienne la norme. On sait que les logiques anciennes nous conduisent dans des impasses et qu’il faut expérimenter des pistes nouvelles. La tour à énergie positive s’inscrit dans ce cadre », a indiqué le maire strasbourgeois Roland Ries.

Une tour profilée pour consommer moins

Un bâtiment novateur pour l’époque, il fabriquera sa propre énergie et rejettera six fois moins de CO2 qu’un bâtiment de la même taille. Cette première mondiale, présentée comme l’habitat du futur, se caractérise par une conception bioclimatique.

« La tour est profilée pour consommer moins. Elle est plus étroite au nord, plus large au sud pour profiter un maximum de l’énergie du soleil et ce qui permet également d’installer des capteurs solaires », explique l’architecte Anouk Legendre, le concepteur de cette tour, prévue pour 2017.

Tour Danube from Francis Bièvre on Vimeo.

Chaque habitant de cette tour du futur aura un tableau de bord lui permettant de voir sa consommation. Plusieurs dispositifs seront mis en place pour optimiser les consommations énergétiques : la récupération des calories sur les eaux usées des salles de bain ou encore la mise en place d’une nouvelle technologie de distribution de chaleur individualisée au logement.

Le chantier qui devait l’an dernier, vient tout juste de commencer. L’investissement prévu est de 21,1 millions d’euros.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. Elithis ce n’est pas un promoteur mais plutôt un bureau d’étude d’ingénierie énergétique et thermique. Ils sont déjà fait connaître par une tour de bureau BEPOS à Dijon qui est également leur siège social. Elithis est un groupe qui fait 22M€ de Chiffre d’Affaire par an en France et à l’international. Donc ce n’est pas Elithis qui paie les travaux.
    Par ailleurs, les 21,1M€ sont un coût d’investissement : je parie que ce coût inclus toutes les dépenses et soit extrêmement proche du Chiffre d’Affaire de l’opération, mais je peux me tromper…
    Le projet Danube compte 66logts pour 4500m² de surface habitable soit autour de 5000m² de surface de plancher. Il faut sans doute en rajouter un peu + dans ce projet à cause de la salle de réunion au dernier étage.Il y a 600m² de commerce au rdc.
    Une tour c’est habituellement + cher à construire et également plus énergivore (car entre autre de forme moins carré). Mais le gros avantage de la tour, c’est que ça consomme moins de surface au sol avec tous les avantages pour la collectivité d’un habitat dense (routes, réseaux, services publics de proximité ; à construire et à entretenir). C’est notamment pour cette raison qu’il est souvent dit que les tours peuvent être l’habitat de l’avenir.
    D’après ce que le site Elithis en dit, il semblerait que le projet n’ai rien de révolutionnaire. Elle est beaucoup plus exceptionnelle dans son traitement marketing.
    N’étant pas de Strasbourg, je ne sais pas si le quartier est suffisamment attractif pour que l’opération soit rentable, mais j’ai de gros doutes. ça se vend bien des logements dans des tours à Strasbourg, même super bien placés?

  2. la pub d’Elithis, quoique très esthétique, n’explique pas grand chose ; ce ne sont que les affirmations du constructeur
    Cela étant dit, 21 millions d’€ ça parait quand cher ; même en tenant compte des économies financières réalisées, combien de temps pour amortir un tel coût ?

  3. Bonjour
    Six fois moins d’énergie qu’un bâtiment équivalent …un bâtiment conforme à la RT 2012 ?
    Pas plus chère qu’un bâtiment ordinaire ? Quel genre de bâtiment ordinaire ?
    Pas d’appartements orientés au Nord et à l’Est ?
    L’article ressemble furieusement au discours du promoteur, on aimerait un texte factuel, précis, qui ne prenne pas tout pour argent comptant.
    Je suis désolé d’être un peu rabat joie, mais je suis confronté de temps en tems à la réalité financière. 21,1 M€ (HT ou TTC ?) pour 60 logements, ça fait 350 000 € par logement, à 80 m2 de moyenne on est à 4395 € / m2, c’est ça un prix pas plus cher que l’ordinaire ? Qui va pouvoir acheter ?
    Je fais quoi ? je change les piles de ma calculette ?

    • Bonjour
      Je viens de regarder la video, c’est encore plus et imprécis et bobo prétentieux que le texte.
      En France 10 à 15% des habitants sont en précarité énergétique et se demandent comment ils vont passer l’hiver, comment penser que c’est avec des projets comme ça qu’on va les réchauffer ?
      L’immeuble Jules Ferry à St Dié (7 étages) a des performances très comparables, il a été construit en bois intégral par un office HLM remarquable et revient à moins de 3000€ TTC / m2, à comparer aux 4400€/m2 de ce projet. Son objectif est d’offrir à des locataires un loyer avec des charges au plus bas possible pour qu’ils puisssent satisfaire d’autres besoins. Pas de pub ronflante, simplement un accueil et des explications précises de la part du thermicien et des architectes concepteurs ainsi que du responsable de la maîtrise d’ouvrage.

  4. Pour me faire une bonne idée j’aimerais connaître la surface réellement habitable (hors espaces de circulation autour de l’ascenseur et en RDC), la surface de l’immeuble orientée Sud afin de connaître la surface verticale exposée aux rayons du soleil sous une incidence qui n’est pas idéale. Par ailleurs toutes précisions utiles à la compréhension fine du projet m’intéressent. Merci de compléter cet article en conséquence.

Moi aussi je donne mon avis