Rendez votre logement plus économe en énergie

Rédigé par Annabelle, le 15 Sep 2011, à 17 h 58 min

Locataires d’un appartement ou d’une maison, les économies d’énergie vous concernent aussi ! Bien que l’on parle souvent de gros travaux pour améliorer les performances énergétiques d’un logement et cela concerne donc les propriétaires, des éco-gestes peuvent être effectués à votre niveau(1).

Avant de louer, je vérifie la performance énergétique du logement

Le DPE (Diagnostic de Performance Energétique) est obligatoire depuis 2006 et l’affichage de celui-ci dans les agences immobilières et sur Internet est obligatoire depuis janvier 2011.

Ce diagnostic permet d’identifier les consommations prévisionnelles d’énergie des logements et des bâtiments. Ainsi, vous saurez où vous mettez les pieds !

Également, le diagnostic vous permettra de faire un choix quant à l’offre d’électricité ou de gaz dont vous aurez besoin. Prévoir est un bon moyen de mettre en place une offre adaptée à vos réels besoins. Aussi, faites le choix d’une énergie renouvelable !

J’effectue des petites ou grosses réparations

Lorsque l’on est locataire, on pense souvent qu’un radiateur défectueux ou une chaudière qui toussote n’est pas de notre ressort. Après tout, c’est au propriétaire de gérer. Cependant, comme vous êtes la personne qui vit dans le logement au quotidien, vous êtes plus au fait de ce type de désagrément que le propriétaire qui n’a, quant à lui, peut être même jamais vécu dans l’appartement. Ainsi, n’hésitez pas à le solliciter pour réparer ou changer des équipements vétustes.

Une chaudière mal entretenue peut consommer jusqu’à 12 % d’énergie en plus !

Quant aux petites réparations (le joint de la fenêtre du salon, le flexible de douche qui fuit etc), il est important de s’en occuper car un simple robinet qui fuit alourdit considérablement la note en fin d’année.

Et puis, si lorsque vous passez la main devant vos fenêtres vous sentez du froid … il vous faut agir ! Les pertes de chaleur à cause d’un joint défectueux peuvent être immenses alors que changer un joint ne demande ni trop de temps ni d’argent

Le coup de pouce aux locataires

En tant que locataire, vous pouvez bénéficier d’aides financières et même de prêts à taux préférentiel pour les travaux d’efficacité énergétique (CAF, crédit d’impôt, TVA réduite)

Vous pouvez vous renseigner auprès de votre ADIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement sur le site anil.org)

 

J’adopte les bons réflexes

Savez-vous que le chauffage et les appareils électriques de la maison utilisent 85 % de l’énergie en moyenne ?

En tant que locataire, vous pouvez agir directement sur la consommation d’énergie et adopter les gestes qui vous permettront de réduire votre consommation d’eau et d’électricité. Adopter les bons réflexes vous permettra également de vivre dans un logement plus sain

Rendre mon logement plus économe

Je suis électrivore

  • Je peux consommer jusqu’à 10 fois plus qu’un foyer sobre.
  • En hiver ma consommation peut atteindre 2 500 watts.
  • Je dispose d’un système de chauffage peu performant et mal géré.
  • Je prends des bains et de longues douches.
  • Je suis hyper-équipé (high-tech, électroménager).
  • Je laisse systématiquement les chargeurs sur les prises

Je suis sobre

  • Ma consommation en hiver est inférieure à 250 watts.
  • Je dispose d’un système de chauffage performant et bien géré.
  • Je n’utilise pas systématiquement l’eau chaude.
  • Je prends plutôt des douches brèves et ne laisse jamais le soufflant tourner inutilement.
  • L’isolation de mon domicile est optimale
  • Je dispose de prises qui me permettent de couper tous les appareils en veille.

La suite p.2> j’adopte les bons réflexes

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Attention ! à propos des travaux à effectuer pour rendre un logement plus économe en énergie, la loi définit clairement les travaux qui sont à la charge du locataire et ceux à la charge du propriétaire. Ainsi, vous faites une erreur dans l’article : remplacer le joint d’une fenêtre, le flexible de la douche, le joint d’un robinet, tout cela est à la charge du locataire.
    Je suis souvent déçue de trouver dans vos articles des erreurs qui me semblent venir de votre ignorance quant aux règlements en vigueur. Pourquoi ne pas donner à vos lecteurs les références des sites et articles qui définissent formellement les choses. Vous éviteriez bien des erreurs et vous rappelleriez ainsi à tous que l’on ne peut faire n’importe quoi, simplement parce qu’on a lu sur Internet que telle ou telle personne suppose que.. etc.
    Vous pourriez aussi renvoyer la personne qu pose la question aux associations de consommateurs, très bien renseignées et gratuites aussi.
    Merci.

  2. Je suis d’accord pour ,en tant que locataire,faire des économies d’énergie mais que faire lorsque les portes- fenêtres ne joignent plus et que le bailleur reste sourd à vos lettres pour régler le problème ??On ne peut pas changer les fenêtres nous même ,c’est du ressort du propriétaire !

    • les asso defense des consommateurs peuvent vous donnez un cou de pouce pour demander aux proprio de faire leur devoir… clcv defense des consommateurs etc.. bon courage

Moi aussi je donne mon avis