Levothyrox : les victimes poursuivent leur combat contre Merck

3329 malades de la thyroïde poursuivent en appel le laboratoire Merck pour défaut d’informations au moment du changement de formule du Levothyrox.

Rédigé par Paul Malo, le 7 Jan 2020, à 9 h 38 min

Plusieurs milliers de malades assignent de nouveau le grand laboratoire en appel pour défaut d’informations sur la nouvelle formule de son médicament.

Les patients vont-ils gagner leur procès face au géant de la pharmaceutique ?

Ils avaient été déboutés en première instance : ce sont précisément 3.329 malades de la thyroïde qui assignent en appel le laboratoire Merck le 7 Janvier à Lyon. En cause : le défaut d’informations au moment du changement de la formule de son médicament, le Levothyrox.

Pour les laboratoires, la notice contient toutes les informations nécessaires ©GERARD BOTTINO / Shutterstock

Pour autant, plus de 800 patients ont d’ores et déjà renoncé à faire appel, n’ayant plus confiance dans la justice ni dans notre système de santé. Ils étaient en effet 4.113 patients victimes d’effets secondaires en première instance à réclamer 10.000 euros. Soit une indemnisation de plus de 41 millions d’euros.

Pas de problèmes de santé graves

Au total 2,5 millions de patients utilisent la nouvelle formule du Levothyrox selon le laboratoire, et  « moins de 100.000 » l’ancienne formule. Il existe par ailleurs cinq médicaments alternatifs à base de lévothyroxine. Pour les juges, « la qualité et la valeur thérapeutique du médicament nouvelle formule » étaient « certaines » et la notice contenait assez d’informations « suffisamment précises et pertinentes » pour les patients.

De plus, les résultats de l’étude de pharmaco-épidémiologie menée par l’Agence du médicament/ANSM auprès de plus de deux millions de patients juge que le passage à la nouvelle formule du Levothyrox n’a en fait pas engendré de « problèmes de santé graves ». Pourtant, entre mars 2017 et avril 2018, 31.000 patients avaient souffert de maux de tête, d’insomnies et de vertiges.

Illustration bannière : Laboratoires Merck – © Katherine Welles / Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis