Les tote bags pas forcément moins polluants que les sacs en plastique

Alors que les tote bags en toile ou en tissu sont à la mode, ils pourraient ne pas être beaucoup moins polluants pour l’environnement. En effet, il faudrait les réutiliser des centaines de fois, ce qui est rarement le cas.

Rédigé par MEWJ79, le 3 Jul 2019, à 8 h 05 min

Les sacs en plastique, trop polluants, sont désormais bannis des supermarchés. Les consommateurs n’ont d’autre choix que de se tourner vers les sacs réutilisables, notamment les tote bags, en tissu ou en toile. Mais ceux-ci peuvent s’avérer également néfastes pour l’environnement s’ils ne sont pas assez réutilisés.

Adieu les sacs en plastique vive les tote bags, ces sacs réutilisables en tissu

Les sacs plastique, tout comme les autres objets à usage unique, sont pointés du doigt pour la pollution qu’ils engendrent. De plus en plus d’enseignes proposent donc de les remplacer par des sacs réutilisables, moins dommageables pour l’environnement, en toile, appelés tote bags. Un terme qui vient de l’anglais « to tote », signifiant « trimballer ».

tote bags

Les tote bags, beaucoup plus jolis que les sacs plastuique pour tout trimballer © Visuth.s

Début 2017, le gouvernement a décidé de mettre un terme à la distribution systématique de sacs en plastique dans les grandes surfaces, arguant : « Les sacs en matière plastique sont utilisés quelques minutes mais mettent des centaines d’années à se dégrader dans l’environnement et causent de graves dégâts sur la biodiversité ». Les consommateurs étaient dès lors invités à opter pour des « solutions alternatives », comme « l’utilisation de sacs réutilisables, quelle que soit leur matière ».

Des sacs en toile aussi polluants que ceux en plastique

Ces sacs de toile envahissent aussitôt les coffres et autres caddies des acheteurs, qui pensent ainsi faire un geste pour la protection de l’environnement. Et le phénomène atteint même le milieu très fermé de la mode.

Il devient l’objet à avoir, the must have. Il est ainsi décliné par des créateurs. Comme le wax, ce tissu africain aux formes et couleurs diverses, est lui aussi très prisé, on retrouve de plus en plus de femmes dans les rues de Paris portant des tote bags en wax mais aussi de multiples autres matières ou imprimés.

Oui mais voilà, il est maintenant démontré que ces tote bags en tissu ne sont pas moins polluants que les sacs en plastique, comme l’affirme un article du site The Verge qui s’appuie sur une étude anglaise de 2011(1).

Sept ans plus tard, en février 2018, l’Agence danoise de protection de l’environnement publie un autre rapport sur le « cycle de vie des sacs de provisions » qui parvient aux mêmes conclusions : un sac en coton a un impact positif s’il est utilisé au moins 148 fois.

Pourquoi les tote bags ne sont pas si écolo que ça ?

Certes, les sacs en tissu sont moins dangereux pour la biodiversité marine par exemple que les sacs plastique, mais la production de coton nécessite beaucoup plus d’eau, de pesticides et de terres fertiles, tandis que leur fabrication consomme plus d’énergie et rejette du CO2, tout comme leur transport.

Plus un tote bag est réutilisé, plus son impact est positif sur le changement climatique

Pour parvenir à leurs conclusions, les scientifiques ont étudié l’utilisation des sacs mis à disposition dans les supermarchés danois durant l’année 2017. Puisque la composition des sacs utilisés dans ces lieux varie, l’étude devait « identifier le sac de provisions avec la meilleure performance environnementale » et « identifier un nombre de réutilisations recommandées pour chaque sac en fonction de leur cycle et impact environnemental ».

tote bags

L’impact écologique des tote bags dépend donc de l’usage qu’il en est fait : il faut réutiliser chaque sac le plus de fois possible et ne pas les accumuler inutilement © netsign33

Laura Chatel, membre de l’ONG Zero Waste France, a expliqué à Numerama : « Il faut être prudent sur les alternatives aux objets jetables. Ils ont aussi un impact sur l’environnement. Quand on remplace un objet à usage unique par un objet réutilisable, il faut s’assurer qu’il serve réellement plusieurs fois »(2).

Il est donc préférable, au final, de privilégier la solidité d’un sac à son allure. Plus il durera longtemps, plus il pourra être réutilisé.

Article republié
Illustration bannière : le tote bag, moins polluant que le plastique ? – © Melimey
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Tout l’intérêt de l’article disparait derrière l’appelation TOTE BAG.
    Je suis toujours effaré par ce genre d’appelation alors qu’on arrive toujours pas à avoir des étudiants capables de faire une Réunion en Anglais !!!
    Street Pooling c’est amusant
    Ouvrir une bouche d’incendie peut devenir criminel….

Moi aussi je donne mon avis