Les festivals éco-responsables

Rédigé par Annabelle, le 5 Aug 2011, à 17 h 09 min

Les festivals s’engagent auprès de l’ADEME

Les organisateurs  un peu partout en France souhaitent montrer leur engagement pour offrir au public des festivals plus propres. Ainsi, des actions menées en partenariat avec l’ADEME, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie se sont multipliées sur le territoire. Parmi elles :

Le Festival des Vieilles Charrues


Le Festival des Vieilles Charrues se tenant tous les mois de juillet à Carhaix en Bretagne a mis en place une charte « les éco-festivals de Bretagne » dans laquelle sont développés les points d’intervention comme la gestion des déchets, les économies d’énergie, l’accueil des personnes à mobilité réduite, le soutien d’actions solidaires…. Le festival des Vieilles Charrues se revendique éco-citoyen.

 

Le Festival du Vent en Corse

Le Festival du Vent en Corse qui aura lieu en octobre mélange les gens et les genres : spectacles de rue, théâtre, danse, concerts … Le festival met en oeuvre diverses actions éco-citoyennes pour sensibiliser le public telles que « Halte aux sacs plastique » ou « Sème pas tes piles »

L’association à l’origine du festival, Les Amis du Vent, a une signature plutôt évocatrice : « courants d’air et aspirations écolos »

La 20ème édition du « Festiventu » se tiendra du 26 au 30 octobre 2011 à Calvi

Le Festival Reggae Sun Ska

Le festival Reggae Sun Ska en Aquitaine qui aura lieu ce week-end, mélange lui aussi culture et éco-responsabilité.

Depuis sa création en 2005, le festival ne cesse de développer sa démarche durable : vaisselle compostable, toilettes sèches, alimentation de saison et bio, incitation au covoiturage

14ème édition du festival Reggae Sun Ska, du 5 au 7 août à Pauillac, dans le Médoc

 

*

La suite p.3> les festivals et l’ADEME

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,
    Lauréat des Trophées du Tourisme responsable (voyages sncf) fin 2009, l’Agence Ouest Cornouaille Développement (AOCD) a créé en 2007-2008 une filière Tourisme durable et responsable composée entre autres d’écohébergements, d’activités en écotourisme et d’écoévénementiels. Ces Festivals ou manifestations traitent d’un sujet lié au développement durable : la montée des eaux, le réchauffement climatique, la solidarité, l’écohabitat, l’éolien, etc. L’association « sur un air de terre » organise le Festival « Eco to bigoud » et a mis au point un kit d’événements responsable. Buts : la réduction des déchets,des consommations d’eau, des GES, de l’impact sur l’environnement en général… L’AOCD sensibilise depuis le début, les grands Festivals qui se déroulent sur le territoire à l’application de la charte régionale des Festivals écoresponsables. Une sensibilisation accompagnée de pédagogie d’encouragement (démarche de progrès). Ces quelques mots tout simplement pour vous dire que le mouvement est en action également dans les plus petits Festivals et que les messages sont de plus en plus entendus ! Nous poursuivons les efforts…

  2. Il y a un super festival sur trois jours dans les Ardennes ,il s’agit du cabaret vert .

  3. Bonjour,

    Je me permets de signaler un oubli de taille : le Festival Interceltique de Lorient, qui a lieu actuellement, est inscrit dans une démarche de développement durable parfaitement illustré par le Village Solidaire qui a lieu en son sein : http://www.villagesolidaire56.org où le but est de promouvoir toutes les initiatives liées au développement durable et aux solidarités. Le festival du Roi Arthur, près de Rennes est également très concerné par le développement durable, et citoyen et solidaire dans sa démarche de fonctionnement.

    • Annabelle

      Bonjour Déborah,
      Merci pour ces précisions;
      N’hésitez pas à compléter la liste des festivals éco-responsables partout en France !
      Amicalement,
      Annabelle

Moi aussi je donne mon avis