Les fermes d’élevage, des nids à superbactéries résistantes aux antibiotiques ?

Constat inquiétant : partout autour du monde, des nids de superbactéries résistant aux antibiotiques font leur apparition dans des fermes d’élevage.

Rédigé par Paul Malo, le 20 Sep 2019, à 10 h 11 min

Selon une étude récemment publiée dans la revue Science, les fermes d’élevage recèlent une rare concentration de superbactéries résistantes. En cause : la production massive de viande d’élevage.

Des zones atteintes dans le monde entier

Ce n’est pas un phénomène isolé. Partout autour du monde, des nids de superbactéries résistant aux antibiotiques font leur apparition dans des fermes d’élevage. Et les conséquences pour la santé humaine sont potentiellement dramatiques. C’est ce que révèle une étude récemment publiée dans la revue Science(1).

Les zones touchées se trouvent un peu partout sur la planète, surtout dans les pays à revenu faible et intermédiaire : nord-est de l’Inde et de la Chine, delta du Vietnam, mais aussi au Kenya, au Maroc, en Uruguay, dans le sud du Brésil, le centre de l’Inde et le sud de la Chine.

Élevage ovin au Vietnam © Logo400

Selon les chercheurs, il reste encore une « fenêtre d’opportunité » pour limiter le développement de ces bactéries résistantes. Comment ? « En encourageant la transition vers des pratiques d’élevage des animaux durables ».

Lire aussi : Eco-gestes : quel est le geste écolo le plus efficace ?

Des décisions à prendre de toute urgence

Du fait d’une hausse rapide de la demande en viande, qui a notamment augmenté de 70 % en Asie depuis l’orée de l’an 2000, les animaux élevés sont littéralement gavés d’antibiotiques pour les garder en forme, et même en vie. De piètres conditions d’élevage, avec de « sérieuses conséquences potentielles pour la santé publique ».

Lire aussi : 290 millions d’euros…C’est ce que coûtent les bactéries antibiorésistantes chaque année en France

Près des trois quarts des antibiotiques utilisés à travers le monde le sont pour l’élevage animal. La résistance croissante à ces médicaments engendrent des superbactéries pouvant se transférer aux êtres humains.

Selon les chercheurs, « les régions affectées par le plus haut niveau de résistance antimicrobiale devraient prendre des décisions immédiates pour préserver l’efficacité des antimicrobiens essentiels à la médecine humaine, en réduisant leur usage dans la production d’animaux d’élevage ».

Illustration bannière : Des problèmes de développement de superbactéries dans les fermes d’élevage des pays du Sud – © Alta Pretorius

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. C’est normal, nos éleveurs ne travaillent plus comme le faisaient dans l’ancien temps, en se retroussant les manches et en utilisant des produit NATURELS pour nourrir leurs bêtes !!!! même chose pour le nettoyage des étables, j’ai vu à la TV que des éleveurs jettent de la paille propre avec une machine soufflante avec un tracteur, sans aucun nettoyage préalable et les bêtes vivaient dans la m…. jusqu’au genoux, et pour les soigner ils les bourrent d’ antibiotiques, MDRRRR ALORS inutile de pleurnicher après que les bactéries résistent aux antibiotiques, c’est vraiment du N’IMPORTE QUOI !!!! et il n’y a aucun institut de surveillance gouvernemental avec des règles TRÈS STRICTES et des amendes salées…. quand le peuple paye des ministres à rien faire toute la journée ils pourraient se bouger les fesses et mettre en place des lois pour que tout ce bord…… cesse une fois pour toutes !!!!

Moi aussi je donne mon avis