Les 4 types de consommateurs collaboratifs

Rédigé par Jean-Marie, le 27 Nov 2013, à 18 h 14 min

La consommation collaborative gagne régulièrement du terrain et commence à sérieusement intéresser les cabinets d’études et les hommes de marketing. Un de ces cabinet a examiné nos comportements et en a déduit qu’il existe 4 types de personnes qui pratiquent la consommation collaborative.

Les 4 types de consommation collaborative

Le cabinet Iligo, spécialisé dans l’étude du comportement du consommateur, a mené une étude consacrée à la consommation collaborative et s’est amusé à créer une typologie des consommateurs collaboratifs.

4  types de profils de consommateurs collaboratifs sont identifiés et baptisés de noms très à la consonance très “globish”.

Ces quatre profils sont identifiés selon 2 axes :
1 – un axe de contexte d’utilisation (individuel ou collectif).
2 – un axe de finalité de la pratique (usage des biens ou possession des biens)

* Les « Co-Owners » sont plutôt des femmes ayant entre 25 et 34 ans. Ils cherchent à consommer mieux ; ils pratiquent l’achat groupé alimentaire par exemple. 32 % des urbains se déclarent très intéressés par les achats alimentaires groupés

*  Les « Co-Users » : ce sont surtout des hommes ayant de 18 à 24 ans. Leurs motivations : faire des économies, respecter de l’environnement et renforcer le lien social. On en retrouve beaucoup sur les sites de covoiturage.

*    Les « Single-Owners »  sont en grande partie des femmes d’une trentaine d’années, qui cherchent à réaliser des économies tout en évitant le gaspillage. Ils adorent les sites de don ou de troc, ainsi que les vides-greniers.

consommateurs-collaboratifs
*    Les « Single-Users » se retrouvent principalement chez les hommes, habitant en province, entre 25 et 49 ans. Ce qui les intéresse : le tissage de liens, le partage et l’échange de savoirs. Ces single-users sont adeptes des sites de location d’objets entre particuliers.

La conclusion du cabinet est la suivante :

Les consommateurs collaboratifs sont une population jeune et soucieuse de son pouvoir d’achat

Il semblerait que cette tendance séduise surtout les plus jeunes, génération d’adeptes des systèmes D et des nouvelles technologies.

Si certaines pratiques sont plus ou moins motivées par un souci du collectif, le principal levier demeure individualiste : celui de réaliser des économies.

Vous retrouvez-vous dans l’une de ces 4 catégories ou bien vous semblent-elles trop artificielles ?

*

Retrouvez la grande mosaïque de Conso collaborative consommation-collaborative-mosaique
Le tour du monde de la consommation collaborative

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonne idée! le partage est vraiment une méthode d’aider les autres. cette document m’aide beaucoup et je préfère avoir plus, pouvez vous me donner des information à propos du comportement des consommateurs aussi!

  2. Etude très intéressante effectivement. Mais il se trouve que l’un de nos modèles regroupe surtout des + de 40 ans autour du domaine y bricolage sur eco-brico.fr. Peut être une nouvelle cible à étudier autour de ce domaine ?
    Michael
    Eco-brico.fr

Moi aussi je donne mon avis