L’ère des robots livreurs est arrivée en Chine

Le 18 juin, la deuxième plus grande entreprise de commerce électronique de Chine après Alibaba, Jingdong ou plus simplement JD.com a envoyé des robots pour livrer des articles pour la première fois dans les campus universitaires de Pékin.

Rédigé par Séverine Bascot, le 21 Jun 2017, à 10 h 00 min

Décidément, la Chine est un pays de contrastes ! À côté des campagnes où la pauvreté est omniprésente, c’est aussi un pays de grandes villes, où la vie est toute autre. Bien souvent, l’état avancé des technologies surprend non seulement les autochtones mais aussi des observateurs dans le monde entier. Dans ce pays, leader mondial du commerce en ligne, les robots sont peut-être sur le point de remplacer les livreurs humains.

Pour votre prochaine commande, choisissez la livraison par robot !

Conçu par JD.com, l’un des sites de e-commerce les plus célèbres et utilisés en Chine, ces droïdes blancs à quatre roues peuvent transporter cinq paquets à la fois et parcourir 20 km en pleine charge. La première phase de tests de livraison par robot a eu lieu sur les campus de six universités chinoises. Ces facteurs déshumanisés peuvent gravir une pente de 25 degrés et calculer le chemin le plus court entre l’entrepôt et la destination. L’intelligence artificielle leur permet d’éviter les obstacles, d’adapter leur vitesse aux flux de piétons, de ralentir pour passer les dos d’âne, etc…

robots livreurs

Robot livreur sur un campus universitaire © capture d’écran CCTV2

Une fois sa destination atteinte, ou plutôt 100 m avant, le robot envoie un message texte pour informer le destinataire de la livraison de son arrivée prochaine. Les utilisateurs peuvent accepter la livraison par le biais de la technologie de reconnaissance faciale ou en utilisant un code.

Vers une logistique 100 % robotisée ?

Mais l’entreprise ne s’arrête pas là : JD teste également la livraison par drones, et développe des appareils volants pouvant transporter des produits pesant jusqu’à une tonne ! « Nos systèmes logistiques peuvent être autonomes et 100 % automatisés en 5 à 8 ans », a déclaré Liu Qiangdong, le président de JD.

Illustration bannière : Robot livreur – © capture d’écran CCTV2
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis