Buddy, le premier robot familial français est né

Du haut de ses 56 cm, Buddy, « copain » en français, est un robot accompli. Vous lui parlez, il vous répond.

Rédigé par Sylvie Fabre, le 26 Jan 2016, à 10 h 08 min

Buddy peut mettre en marche votre chauffage, vous dire à quelle heure partira votre prochain train ou vous proposer des recettes de cuisine. Véritable assistant dans la maison, il vous rappelle vos rendez-vous, appelle vos amis, est capable de mémoriser tout ce que vous lui dites, même la liste des courses.

Buddy, le robot familial intelligent

Grâce à une caméra classique, une caméra infrarouge et un projecteur laser, Il fait la distinction entre les objets, les visages, les animaux, les plantes, etc. Doté d’une technologie d’intelligence artificielle de pointe, il est notamment équipé de technologie pour la détection, la reconnaissance et le suivi des visages et des objets. Il parle, entend, voit et se déplace facilement grâce à ses trois roues.

Ce compagnon adore faire réciter les leçons aux enfants, leur apprend à compter et bien d’autres choses. Très pédagogue, Buddy propose des jeux drôles et éducatifs, raconte des histoires et peut même proposer une partie de cache-cache.

Véritable surveillant de la maison

Grâce à un smartphone, il est possible de se connecter à son robot familial de n’importe quel endroit du monde afin de surveiller son domicile à travers ses yeux. Équipé de capteurs intégrés, il est capable de détecter un début d’incendie, une inondation, un cambriolage, ou toute autre situation anormale et vous alerte immédiatement, où que vous soyez.

Autre avantage, Buddy surveille les appareils et la consommation énergétique.

Un compagnon pour les seniors

Une fois programmé, Buddy peut devenir un véritable ange gardien pour les personnes à mobilité réduite : aide-mémoire, il rappelle de sa petite voix les rendez-vous, les livraisons éventuelles, voire la prise de médicaments.

Il est capable de prévenir la famille en cas de chute ou d’absence d’activité de la personne. Et pour communiquer avec ses proches, pas besoin de savoir utiliser un ordinateur : FaceTime, Skype… il suffit de lui demander et il se connecte tout seul. Pratique aussi pour communiquer en visioconférence avec un médecin.

Caractéristiques techniques :

  • BUDDY mesure 56 cm, pèse 5 kg, et ses batteries offrent 8 à 10 heures d’autonomie.
  • Ce robot familial sera commercialisé fin 2016, pour 750 euros environ.

Le robot familial BUDDY est le fruit de l’imagination de Rodolphe Hasselvander, P-DG et co-fondateur de l’entreprise Blue Frog Robotics. Son design a été conçu par Ova Design, société basée à Ivry-sur-Seine en région parisienne. Il est fabriqué par l’autre société partenaire : Jabil Circuit, Inc., à St. Petersburg en Floride.

robot familial

Blue Frog Robotics a choisi le financement participatif comme mode de commercialisation pour BUDDY. Il a été présenté début janvier, au Consumer Electronic Show de Las Vegas.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice en chef de presse féminine, auteur de livres pratique orienté naturel, graphiste, prof vacataire à l’université et bien d'autres cordes à...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Un appareil électrique pour surveiller la consommation des appareils électriques où comment le serpent se mort la queue.
    Surement une autre belle invention française qui ne tiendra pas longtemps, les japonais ont lancés pléthore de modèles similaires, plus évolués et qui ne se commercialisent pas faute de véritables utilités.

    • Buddy ne fait pas que ça !
      je pense que tu te trompes 8oris.

      C’est une plateforme opensource, qui va faire gagner de l’argent aux développeurs qui se lancent dans l’aventure pour créer des applications pour étendre les fonctionnalités du robot.

      Beaucoup de développeurs doués sont à des postes dans des sociétés où le travail est ennuyeux et répétitif : ce sont des esclaves des temps modernes.

      Si leurs applications fonctionnent ils pourront espérer vivre de leurs créations comme dans l’écosystème des mobiles

Moi aussi je donne mon avis