Le site X Pornhub nettoie son image… et les plages

Protection de l’environnement ou « X washing » ? Pour sauver la nature, tous les coups sont-ils permis ? Après les abeilles, le site pornographique Pornhub lance une nouvelle campagne contre la pollution des plages et des océans.

Rédigé par Paul Malo, le 29 Aug 2019, à 11 h 40 min

Regarder des vidéos porno, ce serait écolo ? Pour sauver la nature, apparemment, tous les coups sont permis : Pornhub a mis en ligne un clip X pour protéger les océans.

La vidéo X la plus sale de l’histoire

On connaissait déjà le greenwashing, l’art de laver plus vert l’image d’une marque. Voici maintenant le « X washing », l’art de parler de la protection de l’environnement pour promouvoir le porno. Le site de streaming de vidéos pornographiques Pornhub semble vouloir se refaire une virginité environnementale en mettant en ligne une campagne et une vidéo X consacrées au nettoyage des plages polluées par les déchets en tous genres.

« La vidéo X la plus sale »… En collaboration avec Ocean Polymers, Pornhub a donc mis en ligne une campagne vidéo sexy pour préserver les océans, autour d’un couple faisant l’amour sur une plage censée être de rêve. Sauf que la plage est littéralement recouverte de déchets. Autour d’eux, au fur et à mesure qu’ils passent à l’acte, des hommes en combinaison de protection ramassent peu à peu les déchets, jusqu’à ce que la plage soit propre et le couple au septième ciel.

Le streaming, un loisir bien polluant

Pour chaque visionnage de la vidéo non censurée, un don sera réalisé pour l’organisation à but non lucratif Ocean Polymers. Cette vidéo s’inscrit dans le cadre de son initiative Pornhub Cares, imaginée par la chaîne et destinée à la préservation de la planète.

« Il est impératif que nous utilisions notre plateforme pour sensibiliser et inspirer le changement – non seulement pour le moment mais pour les générations à venir », explique Corey Price, vice-président du site pornographique. Le site s’était déjà fait remarquer en juillet dernier en dévoilant Beesexual, une chaîne de streaming pour adultes entièrement consacrée aux abeilles : pour chaque vue comptabilisée, un don était fait à des associations dédiées à la protection des abeilles.

Néanmoins, au-delà du côté moral, sociétal et en termes de non-modèle d’éducation sexuelle que pose le libre accès au porno en ligne, le streaming en soi est tout sauf écologique.

Lire aussi : Quand notre vie numérique met en danger le climat

Selon un rapport baptisé « The Shift Project », les vidéos en ligne représenteraient près de 1 % des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale. Sur ce total, sur Netflix, les vidéos à la demande de films et de séries en représentent un tiers, les contenus pornographiques 27 %. Une autre façon de polluer que de jeter des déchets dans les mers… Et si polluer moins, c’était aussi regarder moins de vidéo en streaming, notamment celles classées X ?

Illustration bannière : Dirtiest porn ever – Capture d’écran fr.pornhub.com

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis