Comment utiliser Youtube de manière plus écolo ?

Regarder des vidéos pollue. Même si l’on a du mal à se rendre compte, le visionnage intensif de vidéos sur Youtube (et autres plateformes) a un impact sur l’environnement ! Comment le minimiser ?

Rédigé par Pauline Petit, le 10 Feb 2019, à 16 h 25 min

Les services Internet tels que Google, Youtube ou Facebook seraient responsables de 2 % des émissions de CO2 mondiales, soit autant que la pollution émise par le secteur aérien. Autrement dit : regarder des vidéos de chats pollue plus que les avions ! Comment peut-on faire pour minimiser notre impact numérique ?

7 astuces pour regarder des vidéos sans peser sur l’environnement

La pollution numérique est difficile à imaginer : dégainer notre smartphone pour regarder une vidéo est devenu un réflexe, sans réfléchir à l’énergie dépensée pour ce faire. Et pourtant, ce geste, comme tant d’autres (stocker sur le cloud, garder ses e-mails, regarder la télé en ligne…) sont lourds écologiquement. Les serveurs consomment autant d’énergie que certaines villes, et les supports sur lesquels nous les regardons sont très polluants lors de leur fabrication et de leur recyclage.

Retrouvez nos 10 conseils pour geeker responsable

Un rapport, publié en octobre 2018 par le think tank The Shift Project sur la sobriété numérique, s’inquiète de la sur-consommation de vidéos en ligne. « En particulier, les vidéos de « petits chats » et le porno sont pointées du doigt » par les auteurs du rapport, constate Actu Environnement. Une utilisation qui augmente au rythme inquiétant de 9 % par an.

chat mignon

Les petits chats mignons, on les préfère en photo ©Haywiremedia

Or les auteurs du rapport l’ont calculé : « Passer 10 minutes à visionner en streaming une vidéo haute définition sur un smartphone revient à utiliser à pleine puissance pendant 5 minutes un four électrique de 2000W »(1). La plateforme Youtube émettrait ainsi 600 tonnes de CO2 chaque jour, soit 219 millions de tonnes par an, d’après Le Nouvel Obs. 

Que faire pour plus de sobriété numérique ?

Se rendre compte que le visionnage de vidéos en ligne possède un impact non négligeable sur l’environnement, c’est déjà un grand pas. Ainsi, on y réfléchit à deux fois avant de visionner (parfois de manière boulimique) des vidéos sur son smartphone.

On ne peut pas non plus vous empêcher de regarder des vidéos sur Youtube. Mais voici quelques conseils pour minimiser son impact :

  • On regarde des vidéos sur son ordinateur plutôt que sur son smartphone, cela nécessite moins de données (et consomme donc moins d’énergie) et cela prolonge la durée de vie de son smartphone ;
  • Si l’on doit regarder Youtube depuis son smartphone, on préfère le Wifi (également pour une question de données mobiles) et on opte pour la plus faible qualité ;
  • Vous utilisez Youtube pour écouter de la musique ? Dommage, la vidéo tourne alors pour rien (et consomme des données). Pour écouter de la musique, on préfère les sites comme Deezer ou Spotify, ou bien on télécharge les musiques que l’on préfère et on les écoute hors connexion. Encore plus low-tech et pour un son inégalé : la platine vinyle !
  • De même, si l’on cherche une astuce, un tuto ou une recette, on privilégie la version écrite à la vidéo. Une page Internet avec du texte consomme bien moins d’énergie.
  • On désactive l’option Lecture automatique des vidéos sur les réseaux sociaux : cela économise de la batterie, des données mobiles et permet d’éviter la déconcentration.
  • On ne regarde pas la télévision via Internet. En effet, d’après GreenIT, « regarder une émission en streaming HD via sa box ADSL émet autant de gaz à effet de serre que de fabriquer, transporter et lire un DVD ! ». On préfère donc la TNT ou bien un bon vieux DVD.
  • On évite de passer des heures derrière son écran et on opte pour des chaînes Youtube engagées, comme la chaîne de ConsoGlobe, celle de Professeur Feuillage ou encore Partager c’est sympa.
Illustration bannière : Homme regardant une vidéo sur Youtube © Maridav
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Merci pour ces rappels utiles, dont celui de désactiver la lecture auto des vidéos sur les réseaux (et de ne pas écouter de musique sur Youtube, si évident que ce soit!!). Par contre en quoi le visionnage depuis l’ordi serait moins énergivore ?

    P.S. Youtube = 600 tonnes de CO2 chaque jour OU 219 millions de tonnes par an ? (facteur 1000 manquant)

    • Oui, moi aussi je me suis posé la question, surtout qu’un téléphone consomme moins qu’un ordinateur (qui consomme des centaines de fois plus).

Moi aussi je donne mon avis