Le purin d’orties, bientôt légalisé ?

Rédigé par Guillaume, le 28 Apr 2011, à 14 h 10 min

Vous ne le saviez peut-être pas, tant cette information peut sembler insolite mais le purin d’orties est interdit par la loi. Ou plus exactement, il est interdit de diffuser des recettes de purin d’orties ou d’en vendre dans le commerce.

Cela peut paraître étonnant pour un produit totalement naturel et dont l’usage s’avère ancestral.

Le purin d’orties, une interdiction difficilement compréhensible

Le purin d’orties a en effet été interdit. Ou plutôt la diffusion de sa recette. Et ce, depuis la loi d’orientation agricole n° 2006-11 du 5 janvier 2006.

Cette loi stipule en effet qu’il est interdit de diffuser la recette du purin d’orties.

Une recette de grand-mère se voit donc mise à l’index, alors que sa composition est pour le moins inoffensive.

> Le Purin d’orties, recette écolo contre les pucerons

Qu’a fait le purin d’orties pour se voir mis au banc des accusés ?

Hé bien, pas grand chose. Il s’est vu interdire car il ne répondait pas aux critères de mise sur le marché des produits phytosanitaires.

Plus prosaïquement, le purin d’orties est surtout accusé de faire une concurrence déloyale aux engrais « classiques » car c’est un produit pour le moins économique et naturel. La France est en effet l’un des premiers producteurs de produits agricoles et autres engrais et celui-ci constitue un lobby puissant, capable de faire pression.

Le purin d’orties réhabilité par le plan Ecophyto 2018

Mais seulement, la situation est en train de changer. Avec le Grenelle de l’environnement, il était devenu aberrant de continuer dans cette voie prohibitive alors que la France est censée accentuer ses efforts concernant l’agriculture biologique.

Et devant les nombreuses manifestations hostiles devant cette mesure difficilement compréhensible, le gouvernement a finalement décidé de faire machine arrière.

Dans le cadre du plan Ecophyto 2018, le purin d’orties va ainsi de nouveau être autorisé à la vente. C’est-à-dire qu’il va à présent figurer sur la liste européenne des substances de base.

Le purin d’orties n’aura ainsi plus à passer par les procédures habituelles avant sa mise sur le marché.

Ce plan visant à réduire de 50 % l’utilisation de pesticides et autres engrais chimiques va ainsi remettre au goût du jour l’emploi des bonnes vieilles recettes de grand-mère dans nos jardins.

*

Sur les engrais naturels :

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Guillaume dès la fin de ses études a eu envie d'écrire pour partager ses connaissances et ses convictions. Guillaume est notre spécialiste Habitat durable...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. c’est vraieme un probleme française d’occuper le orthographe que de choses essentielle, comme ici la indiction de purin d’orties??

    je suis néerlandaise est l’expression « niquer les fourmies » me semble bien utiliser ici..et sûre il y de fauts d’orthographe ici dans ce text mais l’essentielle c’est de comprendre l’autre,de communiquer..

  2. LE PURIN D ORTIES N EST PAS UNE TROUVAILLE D HIER !! mais avec 1 kg de jeunes orties coupées finement , faire macérer 5a6 jours en remuant de temps en temps , ( avec de l eau de pluie) le coup est de ..0 centime d euro et dans le commerce ..1 litre de concentré coute , entre 12 et 14 euro ….dilué a 10 pour cent ..faites vos comptes !!!!! cordialement !!

  3. Merci de brancher le correcteur orthographique:

    « c’est un produit pour le moins économique et naturelle », euh, naturel, non?

    Sinon, intéressant !

    • Guillaume

      Merci pour la remarque. Erreur corrigée.

    • Bonjour Fred,

      « brancher » le correcteur orthographique ne te dispense pas de réfléchir. En effet, il s’agit d’un produit « naturel » au masculin et non « naturelle » comme tu l’as écrit.
      Le correcteur orthographique de Windows s’avère utile pour les gens dont l’orthographe n’est pas très bonne, mais ce correcteur comporte pas mal d’inexactitudes ou de lacunes. Personnellement, je l’utilise après avoir dactylographié un long texte pour vérifier si je n’ai pas fait une faute de frappe, parce que je ne suis pas un virtuose du clavier. Mais il arrive que le correcteur souligne en rouge un mot orthographié correctement, qu’il me propose des alternatives dont aucune ne convient, ou bien encore qu’il confonde diverses formes conjuguées et j’en passe…
      Je me suis amusé à créer un texte bourré de fautes: le correcteur Windows n’en a détecté aucune!
      Mais, étant donné la faiblesse incroyable de la plupart des auteurs de messages sur les forums, tu as parfaitement raison d’en conseiller l’usage.
      Bien amicalement.

Moi aussi je donne mon avis